Sport

Retour

 07/01/14

 

USM Alger

Les Rouge et Noir débutent leur stage

La formation de l’USM Alger a débuté hier son stage de préparation en Tunisie, et ce, pour une semaine.

L’équipe, qui est arrivée avant-hier soir en Tunisie, a débuté les choses sérieuses pour préparer la finale de la Supercoupe qui l’opposera dans moins d’une semaine à l’Entente de Sétif. Ce match s’annonce très difficile pour le groupe qui souhaite décrocher le trophée. A noter que l’équipe de Soustara a choisi de faire ce stage à Tunis, pour permettre aux joueurs de changer un peu de la routine des entraînements à Alger. Les entraînements devront se tenir au centre sportif de Gamart qui offre toutes les commodités. Les Rouge et Noir veulent réussir ce stage, très important pour la suite de la compétition, et notamment pour la deuxième phase du championnat qui s’annonce difficile d’autant plus que l’équipe est sujette à la concurrend’autres formations qui jouent le titre aussi et qui ne comptent pas se laisser faire. Il est clair que les Usmistes se donneront à fond pour être au rendez-vous vu qu’il faut s’attendre à une phase retour ardue. A noter que la délégation de l’USMA est composée de 41 personnes et que tous les joueurs sont présents pour ce stage. Pour ce qui est de l’ancien joueur de Glasgow Rangers, Kerkar, il ne devrait pas être retenu bien qu’il ait plu au staff technique, et ce, en raison de ses exigences financières trop élevées. La direction de l’USMA devra donc s’orienter vers un autre joueur. Ce sera probablement un Africain qui renforcera le compartiment offensif qui connaît un certain manque, surtout que l’équipe n’a pas trop marqué lors de la phase aller.      

Par Anouar M.

Haut

 

Coup-franc direct

La culture de l’oubli !

Il semblerait que les responsables de la balle ronde nationale et du sport en général ont cette fâcheuse culture de l’oubli à l’égard des grands du football national, systématiquement abandonnés lorsqu’ils sont malades et carrément oubliés lorsqu’ils décèdent. Sinon comment expliquer le fait que le grand joueur de la glorieuse équipe du FLN, Mustapha Zitouni, n’a pas bénéficié de la considération qu’il faut accorder à un joueur de sa trempe qui a tout laissé tomber en France et repoussé l’offre d’une aussi prestigieuse équipe que le Real Madrid juste pour honorer les couleurs de l’Algérie révolutionnaire ? L’homme aux grandes valeurs sportives et humaines est décédé dans l’anonymat et ce sont ses coéquipiers qui ont décidé de l’accompagner à sa dernière demeure. Il faut savoir que Zitouni n’est pas le premier joueur à être abandonné de la sorte, puisque l’ancien joueur du CRB et de l’équipe nationale des années 60 et 70, Ahcen Lalmas, est aussi laissé à son sort, lui qui souffre seul devant l’indifférence des responsables, à l’exception du corps de la Sûreté nationale qui l’a honoré puisqu’il a été un de ses éléments. Nos responsables devraient prendre exemple sur le Portugal qui a honoré le grand Eusebio, bien qu’il soit d’origine mozambicaine.

A. M.

Haut

Copyright 2003 Le Jour d'Algérie. Conception  M.Merkouche