Culture

Retour

 15/01/14

 

Institut culturel français d’Alger

Variété musicale au menu

 L’Institut culturel français d’Alger poursuit son programme d’activités dans la perspective de renforcer les relations culturelles entre les deux pays. Des soirées musicales de différents genres sont au menu, offrant au public le plaisir de la découverte et d’agréables moments. De la musique moderne, du jazz, de la pop, de la musique classique et autres sont au programme pour l’année 2014.

Le centre culturel français d’Alger fait la joie de son public en lui proposant des activités dans différentes disciplines artistiques et culturelles. Pour l’année 2014, l’établissement a élaboré un programme artistique riche et varié. Pour le 23 du mois de janvier courant, Dan Tepfer et Ben Wendel animeront un concert à l’Institut français d’Alger. Ces artistes font partie d’une nouvelle génération de musiciens qui pensent la musique au-delà des catégories traditionnelles. Bien qu’ancrés profondément dans le jazz et l’improvisation, ils partagent une culture classique commune héritée de leur mère, toutes deux chanteuses lyriques. Ils ne se penchent pas seulement du côté de la musique classique, ils sont tous deux influencés également par le rock et la musique électronique, comme on peut l’entendre sur leurs récents albums Five Pedals Deep (Dan Tepfer Trio) et Frame (Ben Wendel Group).  

Quant au rendez-vous musical suivant, il est prévu pour le six février prochain au Centre culturel Aïssa-Messaoudi de la Radio algérienne avec jazzman Sachal Vasandani Quartet. Considéré par le New York Times comme l’un des chanteurs les plus doués de sa génération, Sachal Vasandani, tout droit venu de New York, s’impose comme l’une des voix les plus prometteuses du jazz moderne.

Les amoureux de musique classique auront rendez-vous avec le spectacle de l’Orchestre symphonique national sous la direction du maestro Thomas Dubienko avec le soliste Alain Arias.

Après des études de violon avec Nicole Tamestit, il sort premier nommé en direction d’orchestre à l’Ecole normale de musique de Paris et à la Musikhochschule de Lausanne. Après sa rencontre avec Jorma Panula, il se forme en direction de cœur auprès de Pierre Cao. Il fonde et dirige l’Orchestre de chambre d’Ile de France.

En 2010, il fonde un collectif, Sequenzae, qui regroupe des musiciens, des scientifiques, des auteurs, pour échanger, organiser des Masterclasses et favoriser des rencontres entre personnalités reconnues établies et des musiciens. Il est depuis 2013 Directeur artistique du Festival «Rencontres musicales en Aveyron».

 Par Abla Selles

Haut

 

Copyright 2003-2011 Le Jour d'Algérie.