Sport

Retour

 15/01/14

 

CAN de handball 2014

La compétition débute demain, les Verts confiants

C’est donc demain que débutera officiellement la Coupe d’Afrique des Nations de handball qui aura lieu du 16 au 25 janvier 2014 et qu’accueillera notre pays pour hommes et dames.

 La compétition s’annonce très relevée avec la participation des meilleurs du continent noir,  que ce soit pour les Hommes, avec les équipes de l’Egypte, Tunisie, et Algérie et chez les Dames, les équipes de l’Angola, la Tunisie, la Côte d’Ivoire et le Nigeria. Il faut savoir que les deux finalistes plus le troisième au classement des tournois masculins et féminins se qualifieront pour les championnats du monde 2015, ce qui  fait que la lutte sera rude pour tenter d’arracher les tickets pour la qualification au Mondial.

Organisés à la hâte, cette édition avait été programmée du temps du précédent bureau fédéral de la Fahb, alors que l’actuel président, Saïd Bouamra, avait indiqué qu’il aurait souhaité que notre pays n’organise pas cette compétition, car cela demande de gros moyens et une plus grande organisation. Malgré cela, les organisateurs ont fait du mieux qu’ils pouvaient et ont pu refaire les parquets de la Salle Harcha et de la Coupole qui abriteront cette compétition  pour qu’ils soient aux normes internationales. Il faut savoir aussi que la Cocan a mis à la disposition des équipes participantes la salle de Cheragua pour les entraînements. Tout a été donc ficelé pour ce tournoi qui devrait montrer de belles facettes du handball africain en constante progression, surtout que les équipes de la Tunisie et d’Egypte sont considérées comme des équipes mondiales, étant donné leur classements au niveau planétaire. L’Algérie se devra donc de relever un autre défi pour l’organisation des grands événements. Pour ce qui est des équipes nationales, Dames et Messieurs, elles auront des fortunes diverses, étant donné que les Dames ont peu de chances de passer en finale, voire en demi,  alors que les Hommes restent confiants pour jouer les premiers rôles et pourquoi pas disputer le titre aux Tunisiens et Egyptiens, d’autant plus que l’EN s’est bien préparée pour le rendez-vous africain avec des stages respectivement en Espagne et en Hongrie, en plus du dernier stage en Algérie. 

A. M.

Haut

 

Coup-franc direct

Des erreurs impardonnables

Encore une fois, les responsables de la balle ronde algérienne montrent leurs limites et n’affichent aucune vision pour l’avenir de notre football. Après les erreurs du passé qui nous ont fait perdre de talentueux joueurs qui n’aspiraient qu’à revêtir le maillot national, voilà que nous apprenons qu’on a presque perdu un joueur qui a été renvoyé et écarté par l’ancien sélectionneur des moins de 20 ans, le Français, Nobilo et qu’on souhaite ardemment l’attirer pour qu’il fasse partie de l’EN lors du prochain Mondial. Le jeune Bentaleb, pour ne pas le nommer, brille de mille feux dans le championnat anglais et établit des records, alors qu’il fut un temps où il souhaitait jouer pour l’Algérie. Nul ne peut lui en vouloir s’il a choisi opter pour l’Angleterre ou la France si tel est son désir, étant donné que le pays de ses origines l’a renié et encore une fois ce sont nos responsables qui en seront la cause car ils n’ont pas su déceler ses qualités à temps comme à chaque fois derrière des joueurs qui ont peu de chances pour jouer pour une autre sélection que celle des Verts. La FAF devrait, encore une fois, retenir la leçon et ne pas tomber dans le panneau comme à chaque fois. Il devrait y avoir une commission technique pour suivre les jeunes joueurs algériens qui évoluent à l’étranger pour éviter ce genre d’erreurs.

Par Anouar M.

 

Haut

Copyright 2003 Le Jour d'Algérie. Conception  M.Merkouche