Accueil

16/01/2016
 
 

Caricature


Archives

Partagez sur Facebook Twitter Google


Sondage 

Contact

Direction -

 Administration 2, Boulevard Mohamed V - Alger- Centre

Tél. standard : 021.78.14.16 _ Fax : 021.78.14.15.

SERVICE PUBLICITÉ


 

QR Code

 

Le Jour d'Algérie

sur votre smart phone

 

 

Téléchargez le scanne

QR code

 

 

Ligue 1 Mobilis (16e j)
Un somptueux CRB-MCA au menu 


 La deuxième partie de la 16e journée de la Ligue 1 Mobilis s'annonce très palpitante avec à l'affiche le derby algérois qui mettra aux prises le CR Belouizdad et le MC Alger.
Par Mahfoud M.

Cette première journée de la phase retour sera donc dominée par cette somptueuse opposition entre le CRB et le MC Alger, plus précisément entre le deuxième et troisième au classement, dans un duel qui promet en intensité.
Eliminé samedi dernier en 16es de finale de la Coupe d’Algérie par l’ES Sétif (2-1, a.p), le Chabab tentera de se refaire une santé au détriment du Doyen, qui aspire, quant à lui, à rester sur le podium.
Le MO Béjaia, quatrième au classement général, accueillera la lanterne rouge, le RC Arbaâ, qui ferme la marche avec 8 points seulement, et dont l’avenir en Ligue 1 est plus que jamais menacé. Les Béjaouis, qui auront l’avantage du terrain et du public, devraient sortir vainqueurs, au moment où une défaite du RCA risque de l’enfoncer davantage.
Le nouveau promu, le DRB Tadjenanet, véritable révélation de la première partie de saison, défiera en déplacement un mal classé, le RC Relizane en l’occurrence, dans un match aux objectifs diamétralement opposés.
La JS Kabylie, auteur de résultats mitigés à l’aller, devra rester vigilante à l’occasion de son duel à Constantine face au CSC, plus que jamais menacé par le spectre de la relégation.
Les deux clubs qui se trouvent pratiquement dans la même situation devront impérativement sortir le grand jeu pour éviter la défaite.
Au bas du classement, l’ASM Oran, éliminée sans gloire en 16es de finale de la Coupe par la modeste formation de l’ARB Ghriss (inter-régions 1), compte aborder son match sur le terrain de l’USM Blida, avec la ferme intention de revenir avec un résultat probant, en dépit de la complexité de sa mission face à une équipe avide de rachat après son élimination en Coupe d’Algérie. M. M.
 
Le programme :
Samedi 16 janvier 2016 :
CRB-MCA (15h)      
MOB-RCA (16h)
CSC-JSK(16h)                                  
USMB-ASMO (15h) .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Ligues 1 et 2
Interdiction d'avances sur salaires entre «adhésion et appréhension»


 
L’interdiction de l’octroi d’avances sur salaires, une des mesures prises par la Fédération algérienne de football (FAF) pour  réduire le nombre des requêtes formulées par les joueurs des ligues professionnelles auprès de la Commission de règlement des litiges (CRL), pourrait ne pas être respectée à la lettre, selon des présidents de clubs. Le président de la FAF, Mohamed Raouraoua, a parlé de plus de 130 cas de contentieux financiers traités par la CRL cette saison, un chiffre qu’il a estimé très élevé non sans tirer la sonnette d’alarme.
C’est dans l’optique justement de réduire sensiblement le nombre de ces dossiers que le bureau fédéral a décidé de certaines mesures lors de sa réunion de vendredi dernier, dont l’interdiction de payer des avances sur salaires aux joueurs.
«C’est une décision à saluer. Personnellement j’y adhère, mais le problème se situe dans son application. Je doute fort d’ailleurs que tout le monde consente à la respecter. Le projet de plafonnement des salaires, initié l’été 2014 puis rapidement voué à l’échec, devrait donner matière à réfléchir», a déclaré Abdelkrim Hamiti, le nouveau président du CS Constantine.
Face aux problèmes financiers énormes auxquels font face les clubs des deux paliers professionnels, le ministère de la Jeunesse et des Sports, en collaboration avec la FAF, avaient proposé un projet de plafonnement des salaires. Ce projet a été vite abandonné à cause de l’attitude des présidents des clubs eux-mêmes qui n’ont jamais montré de bonnes intentions pour «jouer le jeu». «Tout repose sur une confiance mutuelle entre les joueurs et leurs présidents. Une confiance qui, malheureusement, est loin d’être instaurée entre les deux parties, d’où l’insistance des joueurs avant chaque début de saison de bénéficier d’avance sur leurs salaires», a encore expliqué Hamiti.

Légiférer la mesure
Pour sa part, le président de l’ES Sétif, Hassen Hamar, pense que la «bataille» qu’engagent les dirigeants de clubs lors de chaque mercato pour engager tel ou tel joueur, encourage la pratique en question. «Dans le souci de ‘’chiper’’ tel ou tel joueur à un autre président de club, l’on propose une avance sur salaires, quelquefois importante, pour convaincre le joueur ciblé à signer dans sa formation», avoue le patron de l’Aigle noir. «Et comme cette pratique est devenue monnaie courante chez nos dirigeants, nous nous
retrouvons dans l’obligation d’y recourir tous, pour ne pas avoir par la suite des problèmes avec les supporters qui ne nous ménagent pas en cas d’échec dans le recrutement d’un élément faisant l’objet de convoitises de la part de plusieurs équipes en même temps», regrette encore Hamar. Le président de Paradou AC, Kheireddine Zetchi, dont l’équipe n’est pas confrontée à ce genre de problème pour avoir tout le temps misé sur son propre produit, a appelé à «légiférer» l’interdiction de l’avance sur salaires. «Il faudra adopter une loi dans ce sens au cours de l’assemblée générale de la Ligue de football professionnel, tout en l’accompagnant de textes comportant des sanctions à l’encontre des clubs réfractaires», a suggéré Zetchi.
 
La FAF va subventionner les clubs amateurs
La Fédération algérienne de football (FAF) envisage de subventionner les clubs amateurs du pays afin de dynamiser la pratique de la discipline, a révélé à l’APS, mercredi soir à Ghardaïa, le ministre de la Jeunesse et des Sports, El-Hadi Ould Ali.
S’exprimant en marge d’une visite d’inspection dans cette wilaya, le ministre a indiqué que son département ministériel comptait suggérer à la FAF la mise en place d’un «bonus» pour les clubs amateurs du Sud, des Hauts-Plateaux et des zones montagneuses. Ces derniers souffrent de l’absence de sponsors et d’un manque de financement, notamment pour s’acquitter des frais de déplacement très onéreux, du fait des grandes distances, pour la participation à des rencontres et autres compétitions, a-t-il expliqué. Quelque
1 500 clubs amateurs devraient pouvoir bénéficier de cette aide forfaitaire de la FAF, dans le but d’appuyer les jeunes des régions les plus reculées à la pratique de leur sport favori et à l’émergence de jeunes talents, a ajouté

M. Ould Ali.


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Jeux Oympiques 2016
310 millions DA pour préparer les athlètes algériens 
  

 
Un budget de 310 millions DA sera consacré à la préparation des athlètes algériens qualifiés ou en course pour une qualification aux Jeux Olympiques (JO-2016) à Rio de Janeiro (Brésil), a annoncé, jeudi à Alger, le ministre de la Jeunesse et des Sports, El Hadi Ould Ali. «Selon les prévisions du Comité olympique, 310 millions DA seront suffisants pour prendre en charge tous les aspects de la participation algérienne à Rio notamment les frais de préparation et le transport», a fait savoir Ould Ali.
Le ministre s’est réuni ce jeudi au siège de son département avec le président du Comité olympique et sportif algérien (COA), Mustapha Berraf, et quelques présidents de fédérations sportives.
A moins de huit mois des JO-2016, 25 athlètes algériens plus la sélection de football des U-23 ont déjà assuré leur qualification pour le rendez-vous brésilien.
«Il est temps de mettre en place une feuille de route permettant la conjugaison des actions pour offrir la meilleure préparation possible à nos athlètes qualifiés ou en course pour une qualification aux JO. Pour éviter un double emploi du budget alloué, nous devons trouver la bonne formule», a estimé le ministre.
Après concertations, les parties concernées ont préconisé la création d’une commission mixte (COA-MJS-Fédérations) qui s’occupera de la gestion du budget spécifique réservé à la préparation olympique. Une proposition validée par le COA, les responsables de Fédérations sportives et les cadres du ministère présents.
Pour sa part, le président du COA, a assuré que son instance agit en «parfaite harmonie» avec les services du MJS.
«Nous sommes sur la même longueur d’onde sur les questions financière et technique de préparation et de participation. La préparation des athlètes coûtera 180 millions de DA et le transport 130 milliards de DA», a détaillé Berraf.
Bonne préparation et rationalisation des dépenses.
Ould Ali et Berraf ont beaucoup insisté lors de cette réunion sur la rationalisation des dépenses en mettant l’argent là ou il faut.
«Une bonne préparation ne signifie pas d’opter systématiquement pour des centres à l’étranger. Nous avons en Algérie des infrastructures réalisées justement pour ça. Je cite à titre d’exemple Souidania, Sétif, l’Office du Complexe olympique Mohamed-Boudiaf et
Tikjda». Le patron du COA a assuré que la préparation des athlètes se déroulait dans de bonne conditions.
«Toutes les demandes de stages dans le cadre de la préparation olympique formulées par les athlètes par le biais de leurs fédérations ont été acceptées. Les choses vont certainement s’accélérer à l’approche de JO», a-t-il dit.
Neuf fédérations sportives ont des athlètes qualifiés pour les joutes de Rio de Janeiro .


Partagez sur Facebook Twitter Google

 
DIRECTION - ADMINISTRATION
2, Boulevard Mohamed V - Alger-Centre

Tél. standard : 021.78.14.16 _ Fax : 021.78.14.15

e-mail : lejourdalgerie@hotmail.fr

SERVICE PUBLICITÉ DU JOURNAL
Tél & Fax : 021.78.14.20
Toutes les agences ANEP (siège) : 1. Av. Pasteur. Alger

 Contactez-nous                                                                        © Copyright 2003-2016. Le jour d'Algérie                                      Suivez nous sur .... /fr/img/logos/facebook.png /fr/img/logos/twitter.png /fr/img/logos/youtube.png