Retour a la page d'accueil

   

POINT chauds Par Fouzia Mahmoudi 16/01/2016

Sondages

Les élections présidentielles françaises ne se tiendront que dans un peu moins d’un an et demi et pourtant les résultats des sondages concernant ce scrutin crucial font tourner dès aujourd’hui bien des têtes et occupent de nombreux esprits parmi la classe politique. Le dernier sondage en date ne risque pas de changer cette situation, bien au contraire. Alain Juppé à droite et Manuel Valls, mais aussi Emmanuel Macron à gauche, apparaissent comme ceux qui ont le plus de capacités à être «un bon président de la République», loin devant François Hollande et Nicolas Sarkozy, selon un sondage Viavoice-Libération diffusé jeudi. Avec 33% d'opinions positives (inchangé), le Premier ministre devance largement François Hollande, qui gagne toutefois quatre points à 20%, par rapport à la précédente enquête de ce type, fin octobre, début novembre. Mais Manuel Valls doit désormais compter avec Emmanuel Macron, le ministre de l'Économie qui poursuit son ascension et gagne 6 points, également à 33%. Alain Juppé (51%, + 4) creuse pour sa part l'écart avec les
autres candidats à la primaire à droite en vue de l'élection présidentielle, François Fillon (31%, inchangé), et surtout Nicolas Sarkozy, qui perd deux points à 24%. François Bayrou est crédité de 28% (+ 1). Interrogés sur celui qui serait «le meilleur candidat pour la gauche» à la présidentielle 2017, les Français placent là encore à égalité Manuel Valls et Emmanuel Macron, avec 24% d'avis favorables, très loin devant François Hollande, qui ne recueille qu'un petit 10% en sa faveur. Le Premier ministre est également le candidat préféré des sympathisants de gauche, avec 24% d'avis favorables, mais l'écart est plus étroit avec l'actuel chef de l'État, crédité de 21%. Emmanuel Macron n'a en revanche les faveurs que de 8% des sympathisants de gauche pour 2017. Ce qui n'empêche pas 62% des Français de penser que François Hollande ne se représentera pas en 2017, contre 24% d'un avis contraire et 14% qui ne se prononcent pas. «Meilleur candidat» de la droite et du centre pour 42% des personnes interrogées, Alain Juppé devance largement Nicolas Sarkozy, crédité de 18%. L'écart entre eux est même plus important auprès des seuls sympathisants de la droite et du centre, avec 48% d'avis favorables pour Alain Juppé et seulement 21% pour Nicolas Sarkozy. François Bayrou est crédité de 11% auprès de l'«ensemble des Français» et de 9% auprès des proches de la droite et du centre. François Fillon de 8% dans les deux cas de figure. Mais tous ces sondages ne feront pas l’élection même s’ils peuvent fortement influencer les décisions prises après par les partis politiques quant à leur représentation en 2017. Les militants et sympathisants socialistes, conscients de la défaite quasi assurée de Hollande, sont ainsi de plus en plus nombreux et de plus en plus véhéments concernant leur requête qu’une élection primaire soit organisée à gauche également. Reste à savoir si à l’Élysée l’on cédera sous la pression populaire qui délivre sa voix à travers les études d’opinions ou si l’on restera inflexible sur la candidature de Hollande pour un second mandat des plus improbables.
Fouzia Mahmoudi.

 
 
DIRECTION - ADMINISTRATION
2, Boulevard Mohamed V - Alger-Centre

Tél. standard : 021.78.14.16 _ Fax : 021.78.14.15

e-mail : lejourdalgerie@hotmail.fr

SERVICE PUBLICITÉ DU JOURNAL
Tél & Fax : 021.78.14.20
Toutes les agences ANEP (siège) : 1. Av. Pasteur. Alger

 Contactez-nous                                                                              © Copyright 2003-2016. Le jour d'Algérie                                                   Suivez nous sur .... /fr/img/logos/facebook.png /fr/img/logos/twitter.png /fr/img/logos/youtube.png