Retour a la page d'accueil

   

POINT chauds Par Fouzia Mahmoudi 17/01/2016

Epouvantail

Si François Hollande n’a connu de bons jours que ceux de ses tout débuts à l’Élysée, il n’envisageait certainement pas que son mandat serait un continuel cauchemar durant lequel ses opposants comme ses «alliés» ne cessent de l’enfoncer. Il est certain également que lorsqu’il a pris la décision durant la formation de son gouvernement d’y inclure Christiane Taubira, connut pour son franc-parler, il ne s’attendait là encore pas à ce qu’elle devienne le symbole vivant de la haine qu’il inspire. En effet, rarement une personnalité politique n’aura été attaquée de la manière que l’a été et l’est encore la ministre guyanaise, bien qu’il faille bien avouer que cette dernière semble aimer la provocation plus que tout et ne perd jamais une occasion de mettre le président de la République en porte-à-faux. Tant et si bien que nombreux ceux sont, même à gauche, qui s’étonnent qu’elle ait encore sa place au sein du gouvernement socialiste auquel, est-elle accusée par ses détracteurs, de faire plus de tord que de bien. Les frictions ont d’ailleurs été nombreuses ces dernières années entre Taubira et des membres même du gouvernement socialiste. Encore ce mois-ci, elle répétait à l’envi dans les médias qu’elle avait le droit d’avoir un avis divergeant de celui du président et du Premier ministre. Tant et si bien que Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur, a dû intervenir publiquement pour calmer le jeu avec sa collègue. «C'est la parole présidentielle qui prime», a ainsi déclaré le ministre. «Sous la Ve République, il n'est pas interdit à des ministres d'avoir un cerveau, des convictions et de les exprimer», a en effet estimé Cazeneuve, interrogé sur les déclarations de la ministre de la Justice. Mais «à un moment donné, le président de la République montre le chemin dans un contexte de crise que nous n'avons jamais connue», et «la clé de voûte des institutions c'est la parole présidentielle, d'ailleurs Christiane Taubira a elle-même dit que la parole présidentielle s'était exprimée», a-t-il ajouté. Le plus récent des couacs concerne le projet de loi avancé par le président concernant la déchéance de la nationalité auquel Taubira est farouchement opposé, alors que François Hollande et Manuel Valls entendent faire inscrire dans la Constitution la possibilité de déchoir de leur nationalité les binationaux, y compris nés français, condamnés pour crimes terroristes. La garde des Sceaux a redit qu'une telle mesure n'était à ses yeux «pas souhaitable», son «efficacité» étant «absolument dérisoire». Pour Bernard Cazeneuve, cela ne pose pas trop de problèmes puisque «c'est le Premier ministre qui porte ce texte et qui sera au banc au Parlement». «Christiane Taubira, dans le contexte de lutte contre le terrorisme, et je le sais particulièrement puisque je travaille avec elle de façon étroite, fait le travail qui est le sien, et elle le fait bien», a assuré le ministre de l'Intérieur. «Lorsque nous décidons de porter ensemble un certain nombre de mesures (...) je n'ai pas devant moi une garde des Sceaux qui essaie dans les atermoiements d'altérer l'efficacité de la lutte antiterroriste», a-t-il poursuivi. Ainsi, il semblerait que quel que soit le nombre de sorties incontrôlées faites par la ministre de la Justice, l’Élysée est bien décidé à la garder en poste jusqu’au soir du premier tour, quitte à ce qu’elle soit ou qu’elle continue à être, selon les points de vue, un épouvantail dont se servent constamment la droite et l’extrême droite pour dénoncer le gouvernement socialiste.
 

 
 
DIRECTION - ADMINISTRATION
2, Boulevard Mohamed V - Alger-Centre

Tél. standard : 021.78.14.16 _ Fax : 021.78.14.15

e-mail : lejourdalgerie@hotmail.fr

SERVICE PUBLICITÉ DU JOURNAL
Tél & Fax : 021.78.14.20
Toutes les agences ANEP (siège) : 1. Av. Pasteur. Alger

 Contactez-nous                                                                              © Copyright 2003-2016. Le jour d'Algérie                                                   Suivez nous sur .... /fr/img/logos/facebook.png /fr/img/logos/twitter.png /fr/img/logos/youtube.png