Sport

Retour

 20/01/14

 

CAN-2014 de handball (messieurs)

Algérie - Angola 23-19

Les Verts arrachent leur ticket de qualification

L’Algérie a validé son billet pour les quarts de finale de la Coupe d’Afrique des nations messieurs de handball (CAN-2014) grâce à sa 3e victoire de suite dans la compétition, contre une vaillante équipe d’Angola 23-19, samedi à la salle Harcha (Alger) dans le cadre de la 3e journée. Avec leur sans faute (6 pts sur 6 possibles), les Verts, leaders du groupe B, ne peuvent plus être rejoints par le 5e et le  6e, les deux non qualifiés au prochain tour (actuellement RD Congo et Nigeria), à deux journées de la fin de la phase de poules. Comme vendredi contre la RD Congo, le Sept algérien s’est heurté à un coriace adversaire qui lui a tenu la dragée haute avant de s’incliner face à plus fort. Le décor n’a pas différé des autres rencontres disputées jeudi et vendredi: une salle Harcha des grands jours bondée de monde, ou de supporters plus exactement, derrière l’équipe nationale qui monte en puissance à mesure que la compétition avance. Pour ce match, l’entraîneur national, Réda Zeguili, a dû composer sans son pivot Mouloud Mokrani qui souffre du dos mais qui devrait être récupéré, sans problème, pour le reste de la compétition. Le «vétéran» Hichem Boudrali l’a remplacé alors malgré son âge avancé (37 ans) et a tenu à merveille sa place, en faisant parler son expérience acquise lors des 8 phases finales de coupes d’Afrique des nations disputées, Alger-2014 incluse. Les équipiers de l’excellent Sassi Boultif (4 buts) ont fait la course en tête depuis le début de la rencontre, menant notamment 9-4 après 20 minutes de jeu pour terminer à 12-8 à la pause. Au retour des vestiaires, ils creusent l’écart (14-9, 16-10 puis 18-12) avant d’accuser le coup physiquement, ce qui permet aux Angolais de revenir dans la partie grâce notamment à Ferreira et Lopes, auteurs chacun de 4 buts. Mais comme toujours, le gardien de but Slahdji était omniprésent pour «sauver la baraque» au moment où l’adversaire se faisait de plus en plus menaçant, sans pour autant réussir à revenir au score qui affichera, à la fin, un 23-19, synonyme de 3e victoire et de qualification en quarts. Après une journée de repos dimanche, l’équipe nationale replongera dans la compétition lundi avec un test contre le Congo puis un autre, le lendemain, face au Maroc avec l’objectif de terminer en tête du groupe. 

Haut

 

Coup-franc direct

Les clubs professionnels en otage

 Alors que les responsables de la balle ronde nationale et du sport en Algérie s’enorgueillissent du professionnalisme dans notre football et indiquent qu’il est sur le bon chemin, le scandale du match MOB-USMA et la panne d’électricité qui a eu lieu au stade de Béjaïa nous renseignent sur la fragilité de ce professionnalisme. Peut-on imputer la responsabilité de ce qui s’est passé au MOB alors que ce n’est pas lui qui gère cette infrastructure ? En fait, les responsables du sport algérien et en lançant ce nouveau mode de gestion n’ont pas pris en compte, le fait que ces clubs devraient bénéficier de leurs installations pour éviter tout désagrément à l’avenir. Le  MOB tout comme les autres formations professionnelles sont pris en otage par les responsables de ces stades qui imposent leur loi et ne s’inquiètent nullement de ce qui peut arriver à ces clubs qui payent ensuite les pots cassés comme cela se fera avec le club bougiote qui sera sanctionné pour une faute qu’il n’aura pas commise. Tout est donc à refaire dans ce professionnalisme qui a signé son certificat de décès depuis longtemps étant donné qu’aucune de ses dispositions n’est respectée. En fait, il faudra attendre beaucoup pour voir réellement un professionnalisme en Algérie.                                  

Par Anouar M.

 

Haut

Copyright 2003 Le Jour d'Algérie. Conception  M.Merkouche