Accueil

20/01/2016
 
 

Caricature


Archives

Partagez sur Facebook Twitter Google


Sondage 

Contact

Direction -

 Administration 2, Boulevard Mohamed V - Alger- Centre

Tél. standard : 021.78.14.16 _ Fax : 021.78.14.15.

SERVICE PUBLICITÉ


 

 

Le Jour d'Algérie

sur votre smart phone

 

 

Téléchargez le scanne

QR code

 

 


A l’affiche du théâtre d’Oran
«Rani m’choumer», nouveau spectacle de Mihoubi 


 Il s’agit d’un one-man-show où le personnage, un jeune désœuvré prénommé Belaïd, se rend au théâtre demander une aide financière du public pour acheter un cadeau à sa fiancée.
Par Adéla S./APS

«Rani m’choumer» (je suis fauché) est le titre du tout nouveau spectacle de l’humoriste Mohammed Mihoubi prévu le 6 février prochain au théâtre régional Abdelkader-Alloula d’Oran, a-t-on appris lundi de cet artiste.
«Il s’agit d’un one-man-show où le personnage, un jeune désœuvré prénommé Belaïd, se rend au théâtre demander une aide financière du public pour acheter un cadeau à sa fiancée», a indiqué le comédien.
«L’histoire commence ainsi par un dialogue avec l’assistance», a expliqué Mihoubi qui promet à son public des moments de détente à la mesure de ceux offerts lors de ses précédentes prestations.
Ce comédien est connu pour ses «one-man-show» humoristiques comme «Ana naqra... ma neqrach !», «One, two, three, viva l’Algérie !», «Mir ou rabi kbir» (c’est moi le futur maire) et «Algérien et fier».
Avec «Rani m’choumer», il signe son 22e monologue depuis l’entame de son parcours artistique au sein de l’association culturelle «El-Amel» qui fête cette année le 40e anniversaire de sa création.
En 2012, Mihoubi a assuré la direction artistique de l’épopée «Abtal El-Djazaïr» (les héros de l’Algérie), écrite et mise en scène par Mohamed Belfadel à l’occasion du 58e anniversaire du déclenchement de la glorieuse Révolution du 1er novembre 1954. Directeur du théâtre technologique d’Oran (TTO) pour le compte de l’association «El-Amel», Mihoubi est également investi dans la formation des jeunes talents, animant régulièrement des stages sanctionnés par le montage d’une pièce mettant en vedette l’ensemble de la promotion.
La dernière œuvre en date, intitulée «Makhber comedia» (laboratoire de la comédie), avait permis, en août dernier, à une vingtaine d’artistes en herbe de faire leur première montée sur scène au TRO.
Le prochain stage d’initiation débutera en février prochain, quelques jours après la première présentation de «Rani m’choumer», et se déroulera au siège de l’association El-Amel, domiciliée au Centre culturel «M’barek- el-Mili», au centre-ville d’Oran.




 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Du 20 janvier au 2 mai
Exposition sur l’Algérie à Marseille


  Le ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi, prendra part à Marseille (sud de la France) à la cérémonie d’ouverture de l’exposition «Made in Algeria, généalogie d’un territoire», organisée par le Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (MuCEM), a-t-on appris auprès du ministère de la Culture.
Cette première exposition, dédiée à la cartographie sera ouverte au public du 20 janvier au 2 mai prochain, est organisée en collaboration avec l’Institut national d’histoire de l’art (INHA) et la Bibliothèque nationale de France (BNF) avec le soutien du ministère français de la Culture, annonce-t-on sur le site Internet du MuCEM.
Elle mettra en avant «l’invention cartographique qui a accompagné la ‘’conquête’’ de l’Algérie et sa description», selon les termes des organisateurs.
Près de 200 pièces provenant des plus grands musées français et étrangers ainsi que des créations contemporaines
inédites seront montrées au public à cette occasion.
Une série de cartes, dessins, peintures, photographies, films et documents historiques ainsi que des œuvres d’artistes contemporains sera présentée lors de cette exposition qui, précisent les organisateurs, «ne concerne pas la guerre d’Algérie».
Ouvert en 2013, le MuCEM est consacré, entre autres, à la conservation, l’étude et la présentation d’un patrimoine anthropologique relatif à l’époque européenne et méditerranéenne.
M. Mihoubi qui participe à l’ouverture de l’exposition à l’invitation de son homologue française, aura un entretien avec Fleur Pellerin sur les échanges culturels entre l’Algérie et la France.


Racim C.

 



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Littérature
Décès de l’écrivain français Michel Tournier   

  L’écrivain français Michel Tournier, Prix Goncourt pour «Le roi des Aulnes» en 1970, est décédé lundi à l’âge de 91 ans chez lui non loin de Paris, ont indiqué à l’AFP ses proches. «Il est décédé à 19 heures ce soir, entouré de ses proches», a précisé son filleul, Laurent Feliculis, que l’écrivain considérait comme son fils adoptif. Son décès a été confirmé par le maire de Choisel, une commune de quelque 550 habitants à une cinquantaine de kilomètres au sud-ouest de Paris, dont Michel Tournier occupait l’ancien presbytère depuis plus d’un demi-siècle. «On vivait 24 heures sur 24 avec lui, il ne pouvait plus rester tout seul depuis trois mois. Dès qu’il marchait, il avait tendance à tomber, on s’occupait de lui», a déclaré Laurent Feliculis.
R. C. 

 


Partagez sur Facebook Twitter Google


DIRECTION - ADMINISTRATION
2, Boulevard Mohamed V - Alger-Centre

Tél. standard : 021.78.14.16 _ Fax : 021.78.14.15

e-mail : lejourdalgerie@hotmail.fr

SERVICE PUBLICITÉ DU JOURNAL
Tél & Fax : 021.78.14.20
Toutes les agences ANEP (siège) : 1. Av. Pasteur. Alger

 Contactez-nous                                                                        © Copyright 2003-2016. Le jour d'Algérie                                      Suivez nous sur .... /fr/img/logos/facebook.png /fr/img/logos/twitter.png /fr/img/logos/youtube.png