Culture

Retour

 22/01/14

 

Salle Ibn Khaldoun

Hamdi Benani en concert

 Après une longue absence des salles de spectacles algéroises, la vedette de la chanson malouf Hamdi Benani rencontrera son public demain soir à la salle Ibn Khaldoun d’Alger où il animera une soirée musicale. Ce concert, organisé par l’établissement Arts et Culture de la wilaya d’Alger, sera une occasion pour revisiter le patrimoine malouf et les meilleures chansons du répertoire de l’artiste. Les amoureux du malouf sont donc invités à redécouvrir les mélodies du violon de l’ange blanc, comme le surnomment ses fans.  Le public de la salle Ibn Khaldoun de la wilaya d’Alger est invité à revisiter le patrimoine malouf et les meilleures chansons de la vedette Hamdi Benani, lors d’une soirée musicale organisée par l’établissement Arts et Culture. Cette soirée artistique prévue pour demain soir sera une occasion pour les mordus de musique andalouse en général et du ma-louf en particulier, d’écouter les mélodies du violon de l’ange blanc. Absent depuis longtemps des salles de spectacles algéroises, Hamdi Benani n’a pas perdu sa voix mélodieuse et revient avec son violon blanc pour réchauffer les soirées hivernales de ses fans. Il est à rappeler que Hamdi Benani est un chanteur et musicien algérien de musique Malouf annabi.

Il est surnommé «l’ange blanc» car il ne se sépare jamais de son violon blanc.

Hamdi Benani est né à Annaba le 1er janvier 1943. Son oncle qui était musicien du grand maître M’hamed El Kourd l’encourage lorsqu’il a remarqué  sa capacité d’interprétation des chansons. Il remporte d’ailleurs un premier prix de la chanson à l’âge de 16 ans. Le public l’à découvert pour la première fois en 1963, quand il a interprété d’une manière remarquable «Ya Bahi El Djamel». Depuis, Hamdi Benani a bâti une carrière professionnelle très réussie, apportant un nouveau souffle à la musique Malouf et une certaine vivacité avec ses titres  «Mahbounati», «Adala Ya Adala» et d’autres. Cette reconnaissance le met au niveau de ses maîtres Hassen El Annabi, Mohamed Tahar Fergani et Abdelmoumène Bentobal. Aujourd’hui, il a à son compte un bon nombre d’albums enregistrés comme «Ya Ahl Ellil Tahya Bikoum», «Bahi El Djamel», «Min Chit Frikitti» et «Achiq El Mahboub Dar El Hiba». Hamdi Benani constitue aujourd’hui une figure importante du paysage culturel et musical bônois.

 Par Abla Selles

Haut

 

Copyright 2003-2011 Le Jour d'Algérie.