Sport

Retour

 25/01/14

 

8es de finale de la Coupe d’Algérie de football

Le MCA en péril, la JSK à l’épreuve du MCS

La deuxième partie des huitièmes de finale de la Coupe d’Algérie verra l’organisation de matches très disputés.

 Ainsi, le MC Alger, l’un des spécialistes de “Dame coupe” avec six consécrations et finaliste de la précédente édition, devrait être en péril, puisqu’il rend visite à l’US Chaouia, qui est en train de réussir son retour en Ligue 2. Les Algérois devront impérativement se méfier des coéquipiers du goleador, Youcef Khodja, euphoriques dans leur antre de Zerdani Hassouna, qui fera certainement le plein à l’occasion de cette rencontre. Toutefois, les Mouloudéens qui se sont bien repris ces derniers temps souhaitent aller le plus loin possible et continuer l’aventure dans cette compétition. A Boussaâda, l’ABS local attendra de pied ferme le nouveau promu en Ligue 1, le CRB Aïn Fakroun, dans un match équilibré et ouvert à tous les pronostics. Les gars de Aïn Fekroun souhaitent créer la sensation et arracher le ticket de la qualification au prochain tour qui reste dans ses cordes. La JSM Chéraga (DII amateur), accueillera au stade de Omar Hamadi la formation de l’ES Bouakal (inter-régions), dans un duel équilibré, selon les observateurs.  Les gars de Chéraga qui caracolent en tête en championnat ne veulent pas lâcher lors de cette épreuve populaire et souhaitent vivement aller le plus loin possible dans cette compétition. Enfin, le dernier match au programme de ce tour, mettra aux prises le MC Saïda (Ligue 2) à la JS Kabylie qui a éliminé l’USM Alger, détenteur du trophée. Les Kabyles, contraints de jouer encore une fois en dehors de leurs bases, seront appelés à plus de vigilance devant le MCS, en pleine euphorie, notamment après sa victoire en déplacement devant l’USM Blida, lors de la 16e journée du Championnat. Revenus en force en ce début de la deuxième phase du Championnat, les Canaris souhaitent l’emporter et donc se qualifier au prochain tour.

A. M.

 

Programme des rencontres 

Samedi 25 janvier

US Chaouia-MC Alger (15h00)

AB Boussaâda-CRB A. Fakroun (15h)

JSM Chéraga-ES Bouakal (15h00)

MC Saïda-JS Kabylie (15h00)

 

Coup-franc direct

Une programmation et des questionnements

 L’organisation par l’Algérie de la CAN de handball tend à tourner vers le burlesque avec toutes les imperfections constatées ces derniers temps. En effet, et après l’incapacité à gérer le flux de supporteurs qui se rendent à la salle Harcha pour suivre les matches de l’EN, voilà qu’une autre affaire vient ternir l’image de notre pays. Ainsi, le match qui a opposé le Sénégal au Congo pour le compte de la 6e place débutera à la salle de Chéraga pour se terminer…à la Coupole. La raison ? Une infiltration d’eau dans la salle de Chéraga qui obligera les organisateurs à changer de cap et opter pour la Coupole. Mais pourquoi programme-t-on des matches à la salle de Chéraga si celle-ci ne bénéficie pas de toutes les commodités ?  Et dire que le président de l’IHF, l’Egyptien Fahmy, a venté les mérites de l’Algérie pour l’organisation de cette compétition fait à la hâte. Personne n’a entendu les cris de désespoir du président de la Fahb, Bouaâmra qui avait pourtant prévenu que notre pays n’était pas prêt pour organiser cette compétition surtout que l’installation du nouveau bureau fédéral de la Fahb s’est fait hâtivement et que le handball algérien connaissait une crise aiguë.  Et voilà donc qu’on récolte les résultats de cette décision prise dans la précipitation de confier l’organisation de ce genre de compétition à notre pays.

Par Anouar M.

 

Haut

Copyright 2003 Le Jour d'Algérie. Conception  M.Merkouche