Retour à la page d'accueil

   

Coup-franc direct Par Mahfoud M 04/02/2016

La loi est têtue !


 Le joueur du Mouloudia, Merzoughi, a beau se justifier après avoir pris une substance interdite, avouant tantôt l’avoir prise pour une automédication, tantôt que le médecin était au courant. Mais cela ne changera rien à la décision de la LFP qui lui a infligé une suspension de quatre ans comme le stipule la réglementation. Cette sanction ne peut pas être revue à la baisse car la loi c’est la loi et elle est têtue. Le joueur se devait d’être mis au parfum sur les risques qu’il encourt en utilisant ce genre de substance, sachant que les autorités sportives ne peuvent pas traiter de telles affaires au cas par cas et que tout sportif pris la main dans le sac devra payer cash son erreur. Certes, Merzoughi est connu pour être un joueur sérieux, contrairement aux autres éléments qui sont frivoles, mais cela ne change rien à la donne. Il ne peut pas bénéficier de circonstances atténuantes car il s’agit de dopage, et la tricherie ne peut pas être tolérée pour qui que ce soit. Les joueurs doivent savoir que tout dérapage est sanctionné, qu’il faut être très à cheval avec les substances prises même en cas de maladie car cela y va de leur carrière qu’ils devront préserver.

 
DIRECTION - ADMINISTRATION
2, Boulevard Mohamed V - Alger-Centre

Tél. standard : 021.78.14.16 _ Fax : 021.78.14.15

e-mail : lejourdalgerie@hotmail.fr

SERVICE PUBLICITÉ DU JOURNAL
Tél & Fax : 021.78.14.20
Toutes les agences ANEP (siège) : 1. Av. Pasteur. Alger

 Contactez-nous                                                                             © Copyright 2003-2016. Le jour d'Algérie                                                 Suivez nous sur .... /fr/img/logos/facebook.png /fr/img/logos/twitter.png /fr/img/logos/youtube.png