Accueil

04/04/2017
 
 

Caricature


Archives

Partagez sur Facebook Twitter Google


Sondage 

Contact

Direction -

 Administration 2, Boulevard Mohamed V - Alger- Centre

Tél. standard : 021.78.14.16 _ Fax : 021.78.14.15.

SERVICE PUBLICITÉ


 

 

Le Jour d'Algérie

sur votre smart phone

 

 

Téléchargez le scanne

QR code

 

 


∞Manifestation
Coup d'envoi de «Mostaganem, capitale du théâtre» ∞


  Le coup d'envoi de la manifestation «Mostaganem, capitale du théâtre», placée sous le slogan «Nous fêtons la ville, nous fêtons le théâtre», a été donné dimanche soir, en présence du ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi.

Par Adéla S.

La cérémonie d'ouverture de cette manifestation culturelle, qui devra durer près d'une année, a été marquée par l'organisation du «carnaval de Mostaganem» initié par l'association culturelle «El Moudja» et qui a vu la participation de près de 200 comédiens du théâtre et de citoyens portant des masques et vêtus de costumes de personnages du théâtre, dans le but de faire revivre l'idée du «théâtre de rue».
Des spectacles de clowns et folkloriques ont été donnés durant ce carnaval, qui a été lancé à partir du siège de l'association sis à Salamandre et s'est poursuivi jusqu'au front de mer Ahmed-Ben-Bella, en présence de nombreuses troupes, d'associations et de coopératives théâtrales de différentes wilayas du pays.

Par la même occasion, le ministre a inauguré, à la maison de la culture Ould- Abderrahmane-Kaki et en présence du président du Conseil national des arts et des lettres, Abdelkader Bendaâmache, une exposition sur la chronologie du théâtre algérien et la mémoire du théâtre amateur.
Azzedine Mihoubi a, en outre, suivi un montage théâtral intitulé «El menbaa» (la source) au sein du siège de l'association El Moudja.
Ce montage, produit par le théâtre régional de Mostaganem, présente des tableaux de pièces des géants du théâtre algérien, à l'instar d'Abdelkader Alloula, Ould Abderrahmane Kaki, Azzeddine Medjoubi, Mustapha Kateb et Mahieddine Bachtarzi. Près de 70 comédiens et danseurs, dont Omar Guendouz, Mohamed Haimour, Nadia Talbi, Fatiha Soltane et Mustapha Laribi, ont pris part à cette œuvre d'une durée d'environ une heure.
D'autre part, les familles de Ould Abderrahmane Kaki et Si Djillali Benabdelhalim et une vingtaine de comédiens du théâtre ont été honorés en cette occasion, notamment le regretté Mekki Bensaid, Meflah Mohamed, Herrag Benamar, Djillali Boudjemâa, Omar Guendouz, Sonia, Mohamed Adar et Mohamed Haimour.

Le programme de la manifestation «Mostaganem, capitale du théâtre» comprend de activités nombreuses et variées avec la participation de plusieurs wilayas du pays, dont des spectacles de théâtre pour adultes et enfants, des tables rondes, des rencontres nationales et internationales et des journées d'étude, ainsi que des expositions et des ateliers de formation concernant des thèmes en relation avec le 4e art. Dans ce cadre, chaque semaine portera le nom d'un des géants du théâtre algérien.
La 50e édition du Festival national du théâtre amateur de Mostaganem, le festival du théâtre scolaire, le festival des écoles des beaux-arts et le festival du théâtre universitaire, font également partie du programme de cette manifestation.
Par ailleurs, toutes les grandes manifestations du théâtre organisées dans les différentes wilayas du pays seront transférées vers la ville de Mostaganem, qui verra également la participation de troupes étrangères, et ce, en plus d'autres activités culturelles et artistiques.
La manifestation «Mostaganem, capitale du théâtre» sera clôturée le 27 mars 2018 avec la présentation d'une des œuvres d'un des fils de Mostaganem, le dramaturge regretté Ould Abderrahmane Kaki.
Le programme de cette manifestation a été concocté par la direction de la culture de la wilaya, en coordination avec le théâtre régional de Mostaganem Si-Djillali- Benabdelhalim et la bibliothèque centrale publique.

Mihoubi : œuvrer à relancer le mouvement théâtral vers de nouveaux horizons
Le ministre de la Culture, Azzeddine Mihoubi, a affirmé, dimanche soir à Mostaganem, que son département ministériel œuvre, avec le concours de plusieurs acteurs, à relancer le mouvement théâtral vers de nouveaux horizons.
Dans une allocution d'ouverture de la manifestation «Mostaganem, capitale du théâtre 2017», le ministre a souligné que son département ministériel œuvre avec ses partenaires dont des experts en théâtre et autres acteurs du mouvement théâtral, à impulser un nouvel élan au théâtre algérien qui s'illustre aujourd'hui dans toutes les manifestations. Il a ajouté que le théâtre algérien nécessite une régulation de son rythme intérieur et de son mode de gestion, de manière à dépasser certains dysfonctionnements dus à des accumulations, affirmant qu'une volonté de relancer le mouvement théâtral vers de nouveaux horizons existe.

M. Mihoubi a déclaré, dans ce sens, «nous instaurons à partir d'aujourd'hui une nouvelle tradition à la vie culturelle, celle de rendre hommage aux villes de culture et d'innovation».
Il a fait savoir, dans ce contexte, que Mostaganem a réussi à devenir un véritable centre d'attraction du mouvement théâtral et à créer une école du théâtre amateur avec ses géants, à l'instar de Ould Abderrahmane Kaki et Si Djillali Benadelhalim qui ont laissé une empreinte dans la vie des dramaturges algériens.
Au passage, le ministre a mis l'accent sur la nécessité de revisiter la mémoire de ces géants après 50 ans de la fondation du théâtre national amateur de Mostaganem, soulignant que le président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika a parrainé la manifestation «Mostaganem, capitale du théâtre» en reconnaissance de ce qu'a donné cette ville au mouvement culturel national et au théâtre.
Toutes les activités liées au 4e art prévues à travers le pays seront organisées à Mostaganem à la faveur de cette manifestation, a ajouté M. Mihoubi, déclarant : «Nous ne voulons pas que toutes ces activités abordent simplement le théâtre, mais doivent traiter des préoccupations de la culture algérienne».
Il a annoncé qu'une autre ville sera choisie l'année prochaine pour devenir la capitale d'un autre genre culturel dont le patrimoine, la poésie, la chanson, soulignant que «nous voulons que les Algériens sentent qu'ils ont un devoir de célébrer leur culture qui constitue le socle de leur identité».
La cérémonie d'ouverture de cette manifestation, qui s'étalera sur une année, a été marquée par diverses activités dont un défilé sillonnant les artères de la ville de Mostaganem, une exposition sur la chronologie du théâtre algérien et la mémoire du théâtre amateur durant 50 ans d'existence.
Un montage théâtral intitulé «El Menbaa (La source) a été présenté à la maison de la culture Ould-Abderrahmane-Kaki. Produit par le théâtre régional Si-Djillali-Benadelhalim de Mostaganem, ce montage comportant des séquences
d'œuvres du théâtre algérien se veut un hommage à des noms célèbres du 4e art national.

A. S./APS .




 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


∞Enchères
Un portrait de Mao par Warhol vendu 12,7 millions de dollars∞


  Un portrait sérigraphié de l'ancien dirigeant chinois Mao Tsé-toung, réalisé en 1973 par Andy Warhol, s'est vendu aux enchères pour 12,7 millions de dollars, dimanche à Hong Kong, a annoncé l'organisateur de cette vente.
La vente, présentée par son organisateur Sotheby's comme la première vente «significative» d'art occidental contemporain à Hong Kong, intervient sur fond de demande croissante de la part des collectionneurs de la région, en particulier de Chine.
Elle a beaucoup attiré l'attention avant même le coup de marteau, l'utilisation de toute image de Mao restant très sensible en Chine où les célèbres portraits de Mao réalisés par le pape du pop art sont controversés.
Sotheby's espérait jusqu'à 15 millions de dollars, son estimation la plus élevée à ce jour pour un tableau en Asie, pour cette œuvre de 127 cm sur 107 cm. L'identité de l'acheteur n'a pas été révélée.
 

R. C.

 


Partagez sur Facebook Twitter Google


DIRECTION - ADMINISTRATION
2, Boulevard Mohamed V - Alger-Centre

Tél. standard : 021.78.14.16 _ Fax : 021.78.14.15

e-mail : lejourdalgerie@hotmail.fr

SERVICE PUBLICITÉ DU JOURNAL
Tél & Fax : 021.78.14.20
Toutes les agences ANEP (siège) : 1. Av. Pasteur. Alger

 Contactez-nous                                                                        © Copyright 2003-2016. Le jour d'Algérie                                      Suivez nous sur .... /fr/img/logos/facebook.png /fr/img/logos/twitter.png /fr/img/logos/youtube.png