Accueil

05/06/2016
 
 

Caricature


Archives

Partagez sur Facebook Twitter Google


Sondage 

Contact

Direction -

 Administration 2, Boulevard Mohamed V - Alger- Centre

Tél. standard : 021.78.14.16 _ Fax : 021.78.14.15.

SERVICE PUBLICITÉ


 

 

Le Jour d'Algérie

sur votre smart phone

 

 

Téléchargez le scanne

QR code

 

 


∞Montréal
Des artistes algériens à l’affiche du Festival «Nuits d’Afrique»∞


  Le chanteur Rachid Taha, Nedjim Bouizzoul, leader du groupe «Labess»,et la formation musicale «Nomad’Stone» se produiront aux côtés d’une soixantaine d’artistes issus d’Afrique, d’Europe et d’Amérique latine.

Par Adéla S.

Des artistes algériens prendront part au 30e Festival international Nuits d’Afrique, prévu du 12 au 24 juillet à Montréal (Canada), ont annoncé les organisateurs sur le site web de l’évènement.
Le chanteur Rachid Taha, Nedjim Bouizzoul, leader du groupe «Labess», et la formation musicale «Nomad’Stone» se produiront aux côtés d’une soixantaine d’artistes issus d’Afrique, d’Europe et d’Amérique latine.
Surnommé «nomade musical», Rachid Taha présentera à l’occasion son répertoire musical mêlant habillement traditionnel et moderne, rock, chaâbi et raï. S’ouvrant à tous les genres musicaux, l’artiste qui s’est produit partout dans le monde, a participé récemment au 30e Festival des oasis de montagne (Tunisie).

Chantant aussi bien en arabe qu’en français, Rachid Taha qui a entamé sa carrière artistique dans les années 1980, compte à son actif plusieurs albums. «Zoom», sorti en 2013, est son dernier album solo dans lequel l’artiste mêle à merveille des mélodies maghrébines et rock.
De son côté, le groupe Labess (Tout va bien) qui parcourt les genres chaâbi (musique populaire), gnawa et flamenco, présentera à la faveur de ce festival son dernier album «La route», sorti récemment.

Le groupe est composé de six membres dont Nedjim Bouizzoul (guitariste et vocaliste), Benoît Hazzebrouk (bassiste) et Tarek Maaroufi. La formation Nomad’Stone, issue de la rencontre de musiciens de différents horizons dont des Algériens, revisitera, quant à elle, son répertoire inspiré de la musique algérienne, brassée aux sonorités africaines et latines. Quelque soixante artistes issus notamment d’Afrique tels que Amity Meria (Burkina Faso), Blande (RD-Congo), Gotta Logo (Côte d’ivoire), Kareyce Fosto (Cameroun) et le groupe Salamate Gnawa (Maroc) seront au programme de ce festival dédié à la Word Music.

Organisé depuis 1987, le festival «Nuits d’Afrique» est considéré comme l’un des évènements culturels les plus importants au Canada qui regroupe chaque année de grands noms de la scène musicale internationale.

Adéla S./APS .




 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


∞Musique andalouse
Beihdja Rahal en concert à Londres ∞


  La chanteuse algérienne et interprète de musique andalouse, Beihdja Rahal, a animé, jeudi soir à la salle Cadogan Hall (Londres), un concert auquel ont assisté ses fans.
 
Accompagnée de ses quatre musiciens, l’artiste a gratifié le public des plus belles chansons tirées de son répertoire musical dont son dernier album composé de 12 noubas (composition musicale). Habillée d’une tenue traditionnelle, Beihdja a interprété sur scène, entre autres titres, «Rasd eddil», «nahwa ghazali», «ya ouchaq», «mani kahil», «thalatha fi dounya» et «amchi ya rassoul» ou encore «wahed el ghouziyel».

Jouant à la kwitra, un instrument à cordes, elle a interprété également des pièces du répertoire hawzi, telles que «ya layem lach t’loum» (Pourquoi te plains-tu) et «mahboubi tal djfah».

A la fin du concert, la chanteuse s’est dite «heureuse» de retrouver, seize ans après, son public qui a pu découvrir ses nouveautés.
La chanteuse a, d’autre part, fait savoir qu’elle allait se produire en Algérie durant le mois de ramadhan, et en France le 17 septembre.
De son côté, le public a exprimé son «enchantement» et «satisfaction» en émettant le vœu de voir ce genre d’activités se renouveler.

Racim C.

 



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


∞Star Wars
Le tournage additionnel de «Rogue One» fait des remous∞  

  Le tournage de «Rogue One», le premier film dérivé de l’univers «Star Wars», est terminé depuis plusieurs mois déjà, mais toute l’équipe doit revenir aux studios de Pinewood pour retourner plusieurs scènes. Cette annonce entraîne de nombreuses rumeurs qui font état d’un mécontentement de la part des dirigeants et des producteurs de Disney après avoir vu une première version du film.

Un vent de panique souffle sur la production du prochain film issu de l’univers de «Star Wars». Le film s’intitule «Rogue One», il se déroule entre les Episodes III et IV et suit un groupe de rebelles qui doit voler les plans de l’Etoile de la mort, la nouvelle arme de l’Empire. Un des acteurs du film, Donnie Yen, a révélé le 30 mai dans une interview accordée à un site d’actualité chinois, qu’il repartait cet été pour un tournage additionnel.

La nouvelle n’étonne pas, car plusieurs productions hollywoodiennes comme les films Marvel, ou même le dernier «Star Wars: le Réveil de la Force», ont connu une nouvelle session de tournage à quelques mois de la sortie du film. Mais des sites spécialisés américains, comme Deadline et Hollywood Reporter, ont annoncé que ce tournage additionnel a été décidé après un premier visionnage du film par les dirigeants et les producteurs de Disney. Selon les sites, les producteurs ont trouvé le ton du film trop éloigné de la trilogie originale et du dernier «Star Wars».

Un tournage additionnel pour égayer le film
Lors du lancement de la production du film, Gareth Edwards, le réalisateur du dernier Godzilla, avait prévenu : «Rogue One» sera un film de guerre et il n’y aura pas beaucoup de sabres laser. Mais après avoir vu une première version du film, les producteurs voudraient faire marche arrière. Ils voudraient apporter au long-métrage un peu plus d’humour.

D’autres rumeurs, diffusées cette fois-ci par le site MakingStarWars.net, qui a très souvent dévoilé des éléments importants de l’Episode VII bien avant sa sortie, donnent d’autres raisons à ce nouveau tournage. Il permettrait au film d’être beaucoup plus cohérent et de se raccorder à «Un Nouvel Espoir».

Le long-métrage de Gareth Edwards se terminerait quelques minutes avant l’Episode IV. De plus, une partie du film aurait été réécrite par le scénariste et le réalisateur du dernier Mission Impossible, Christopher McQuarrie, pendant le tournage de «Rogue One». Ainsi en salle de montage, les scènes réécrites auraient eu du mal à s’intégrer. Le tournage de cet été devrait permettre d’harmoniser l’ensemble du film. Selon le site internet, pas moins de 40% du long-métrage doit être retourné et 32 décors doivent être recréés à cette occasion.

Une apparition surprise d’un personnage culte
Hollywood Reporter et Deadline ont également appris que ce tournage additionnel était l’occasion d’ajouter une scène avec un personnage bien connu de la saga Star Wars. Alden Ehrenreich, le nouveau Han Solo, pourrait bien croiser les rebelles dans leur mission spéciale. Les studios Disney ont publié un communiqué de presse à la suite de ces rumeurs et ont assuré que ce tournage additionnel était prévu de longue date. Le film est toujours prévu pour une sortie en France le 14 décembre 2016.
 

R. C.

 


Partagez sur Facebook Twitter Google


DIRECTION - ADMINISTRATION
2, Boulevard Mohamed V - Alger-Centre

Tél. standard : 021.78.14.16 _ Fax : 021.78.14.15

e-mail : lejourdalgerie@hotmail.fr

SERVICE PUBLICITÉ DU JOURNAL
Tél & Fax : 021.78.14.20
Toutes les agences ANEP (siège) : 1. Av. Pasteur. Alger

 Contactez-nous                                                                        © Copyright 2003-2016. Le jour d'Algérie                                      Suivez nous sur .... /fr/img/logos/facebook.png /fr/img/logos/twitter.png /fr/img/logos/youtube.png