Accueil

06/09/2016
 
 

Caricature


Archives

Partagez sur Facebook Twitter Google


Sondage 

Contact

Direction -

 Administration 2, Boulevard Mohamed V - Alger- Centre

Tél. standard : 021.78.14.16 _ Fax : 021.78.14.15.

SERVICE PUBLICITÉ


 

QR Code

 

Le Jour d'Algérie

sur votre smart phone

 

 

Téléchargez le scanne

QR code

 

 

Ansej de Constantine
59% des microprojets initiés par des diplômés des centres de formation
 

  
  Pas moins de 59% des microprojets financés par l'Agence nationale de soutien à l'emploi des jeunes (Ansej) de Constantine durant le premier semestre de l'année 2016 sont initiés par de jeunes diplômés des centres de formation et d'enseignement professionnels, a indiqué le directeur local de ce dispositif d'aide à l'emploi.

Par Ilham N.

S’exprimant au cours d’une conférence de presse consacrée à la présentation du bilan semestriel des activités de l’Ansej, tenue au siège de l’Agence, Abdenour Ghellab a précisé que le nombre des microprojets élaborés par de jeunes diplômés des centres de formation professionnelle, financés par l’Ansej en 2015, ne dépassait pas les 28% alors qu’en 2011 il était de l’ordre de 16%. Le taux des microprojets initiés par de jeunes détenteurs de diplômes universitaires et financés par l’Ansej est passé de 12% en 2011 à 19% durant le premier semestre de l’année 2016, a encore révélé le même responsable, qui a mis l’accent sur l’importance de la «formation continue» dans le développement de la qualité des micro-entreprises.
Depuis janvier 2016, 360 microprojets ont été financés par le biais de l’Ansej de Constantine, a affirmé le même responsable, faisant part d’une ambition de financement de 600 microprojets avant la fin de l’année en cours.
Les microprojets financés à ce jour par l’Ansej ont nécessité un investissement d’environ 400 millions de dinars, a encore ajouté le même responsable, qui a rappelé les efforts multiformes consentis par l’Etat pour permettre le meilleur accompagnement possible pour les jeunes investisseurs engagés dans le processus de ce dispsotif d’aide à l’emploi. Dans ce contexte, le responsable local de l’Ansej a indiqué que 41 investisseurs affiliés au dispositif de l’Ansej et activant dans divers créneaux industriels et de service ont bénéficié de foncier industriel dans les zones industrielles d’Ain Smara et Ain Abid.
Depuis sa création en 1998 à ce jour, l’Ansej de Constantine a financé 10 877 dossiers, qui ont donné lieu à l’ouverture de
29 001 postes de travail, a rappelé le responsable qui a indiqué que le dispositif d’aide à l’emploi œuvre actuellement à favoriser toutes les activités en rapport avec le secteur de l’agriculture notamment. Sur ce nombre de microprojets financés par l’Ansej (10 877), 10% ont été déclarés en faillite, a conclu le responsable.

I. N./APS .


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Souk-Ahras
De nouveaux établissements scolaires opérationnels


La rentrée scolaire 2016-2017 dans la wilaya de Souk-Ahras a été marquée par la mise en exploitation de différents établissements scolaires, tous paliers confondus. Au cours du coup d’envoi de l’année scolaire, donné depuis le nouveau lycée de la cité de Ghiloussa, le chef de l’exécutif local a précisé qu’à côté du lycée de Ghiloussa, trois autres lycées ont été réceptionnés au niveau des cités d’Ibn Rochd, Djennan Tefah et le POS n°10 du chef-lieu de wilaya et qu’un cinquième dans la commune frontalière d’Ain-Zana sera opérationnel «avant la fin de l’année 2016». Ces infrastructures éducatives permettent d’atténuer le problème de «surcharge» des classes et contribuent à améliorer les conditions de scolarisation, rapprochent les lycéens des lieux de leur scolarisation, notamment ceux d’Ain-Zana, contraints d’effectuer de longs parcours pour rejoindre leurs classes dans les agglomérations avoisinantes. Cinq nouveaux collèges d’enseignement moyen (CEM) ont été également ouverts au début de cette rentrée scolaire, au niveau des cités de Ghiloussa, d’Ibn Rochd, du POS n°10, au chef-lieu de wilaya, ainsi qu’un collège à la localité de Hanancha, et un autre à l’agglomération secondaire d’El-Kef de la commune de Tiffech. S’agissant du palier primaire, deux groupements scolaires ont été ouverts à la cité de Djennan Tefah, et un troisième dans la commune de M’daourouch, alors que les travaux de réalisation de cinq autres groupements scolaires sont en cours, à travers nombre de communes de la wilaya, a-t-on encore ajouté. Le secteur de l’éducation dans la wilaya de Souk-Ahras a été également renforcé, lors de cette rentrée scolaire 2016-2017, par l’ouverture de dix unités de dépistage scolaire (UDS), cinq salles de sport ainsi qu’une vingtaine de cantines scolaires. La wilaya de Souk Ahras totalise 94 751 scolarisés pour l’année 2016-2017 dont 4 780 nouveaux lycéens et 10 356 nouveaux collégiens, à côté de 8 618 écoliers qui prennent pour la première fois le chemin de l’école.

A.O./Agences .  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Céréaliculture
Plus de 186 000 quintaux de céréales stockés à Ghardaïa et Laghouat

 
 Pas moins de 186 000 quintaux de céréales ont été collectés et stockés à Ghardaïa et Laghouat, au terme de la campagne moisson-battage (2015-2016), a-t-on appris des responsables de la Coopérative des céréales et des légumes secs (Ccls) de Laghouat. Cette récolte de céréales est qualifiée de «record» par rapport à la saison agricole écoulée, dont la production n’avait pas dépassé 165 000 qx entre les wilayas de Ghardaïa (117 000 qx), et Laghouat
(70 000 qx), a expliqué le directeur de la coopérative, Belkadi Fayçal.

 Une quantité de 168 000 qx de cette production sera destinée pour la consommation, dont le blé dur représente près de 166 000 qx, et le reste est composé de blé tendre (1 970 qx), et l’orge (338 quintaux), selon la même source. Quelque 18 600 qx ont été destinés pour la semence, répartis entre le blé dur (17 800 qx), et l’orge (800 qx), a-t-on signalé. La Ccls de Laghouat avait distribué, au début de cette saison agricole, 30 000 qx de differents types de substances organiques, en sus de 18 000 qx de semences au profit des agriculteurs. Cette saison agricole a connu, en dépit de la sécheresse, un accroissement en matière de production et d’extension des surfaces emblavées, dont à titre d’illustration, la wilaya Ghardaïa qui est passée de 2 000 ha à 3 000 ha, a-t-on ajouté. La coopérative des céréales et des légumes secs de Laghouat s’emploie à la modernisation des mécanismes de suivi et la généralisation de nouvelles techniques dans les campagnes labours-semailles, pour inculquer ces méthodes modernes au fellahs, a-ton signalé.

M.I./APS .

 

 


 Partagez sur Facebook Twitter Google

 

DIRECTION - ADMINISTRATION
2, Boulevard Mohamed V - Alger-Centre

Tél. standard : 021.78.14.16 _ Fax : 021.78.14.15

e-mail : lejourdalgerie@hotmail.fr

SERVICE PUBLICITÉ DU JOURNAL
Tél & Fax : 021.78.14.20
Toutes les agences ANEP (siège) : 1. Av. Pasteur. Alger

 Contactez-nous                                                                        © Copyright 2003-2016. Le jour d'Algérie                                      Suivez nous sur .... /fr/img/logos/facebook.png /fr/img/logos/twitter.png /fr/img/logos/youtube.png