Retour a la page d'accueil

   

LA QUESTION DU JOUR Par  Mohamed Habili 09/07/2017


La douteuse réussite allemande


 Si les militants anticapitalistes ont réussi à perturber la tenue à Hambourg du Sommet du G20, ce n'est peut-être pas seulement parce qu'ils s'étaient mieux préparés à cette échéance qu'aux précédentes, ou que la police allemande est plus laxiste que ses homologues confrontées antérieurement au défi qu'ils représentent, mais parce que dans le contexte de crise économique persistante, leurs idées deviennent plus mobilisatrices un peu plus chaque année. A force de ténacité, ils ont fait en sorte que ce genre de grand-messes internationales ne se déroule autant dire jamais sans qu'ils y prennent part à leur manière si particulière. A Hambourg, la ville d'Angela Merkel mais également l'un de leurs bastions, ils ont failli ravir la vedette à la première rencontre tant attendue entre les deux hommes les plus puissants du monde, l'américain Donald Trump et le russe Vladimir Poutine. Si pour une raison quelconque ces deux-là s'étaient décommandés, leurs actions et leurs mots d'ordre auraient constitué le principal message de ce G20. On aurait plus retenu ce qu'ils ont dit, ou plutôt crié dans le centre-ville, qu'ils ont assiégé, où ils ont même manqué déborder les forces de l'ordre, que les soporifiques déclarations des participants pour le libre-échange et contre le protectionnisme, qui dans le contexte de crise actuel résonnent étrangement. L'Allemagne, le pays hôte, ne doit peut-être qu'au fait que ce soit elle qui reçoit de ne pas se trouver sur la sellette pour rester la seule à enregistrer d'insolents excédents commerciaux.

Il lui devient de plus en plus difficile de se faire passer pour un modèle de réussite économique, quand les plus grandes économies européennes s'attardent elles dans le marasme. Comment se fait-il qu'un seul pays réussisse aussi nettement quand tous ses autres partenaires, européens et non européens d'ailleurs, pour les plus importants d'entre eux en tout cas, ont leurs voyants bloqués dans le rouge depuis maintenant quasiment une décennie ? L'administration Trump n'a pas encore lâché le mot terrible de dumping social, mais elle fait déjà tout son possible pour que tout un chacun y recoure en aparté. La dernière fois que le président américain avait parlé à la chancelière allemande, c'était pour l'avertir que son pays n'allait pas accepter indéfiniment son déficit commercial avec l'Allemagne. Dans les grands journaux américains, où pourtant Trump n'a pas la cote, on peut lire de plus en plus souvent des tribunes signées par des économistes qui abondent dans son sens, quelque répugnance qu'ils en aient, du moins pour les plus démocrates d'entre eux. Si les Allemands enregistrent des excédents, ce n'est pas parce qu'ils font mieux que les autres, c'est parce qu'ils achètent moins aux autres. Et s'ils achètent moins, c'est parce qu'ils consomment moins, non pas faute de le vouloir, mais faute de le pouvoir. Les Allemands dans leur majorité n'ont pas suffisamment de revenus pour consommer, et par suite pour acheter à l'étranger. Il y a 5% de chômeurs en Allemagne, mais 17% de pauvres. Toute la réussite allemande est dans ces deux chiffres mis en regard l'un de l'autre : la réussite et son coût social. La classe dirigeante allemande répond à ces critiques de plus en plus fréquentes que tels sont les Allemands qu'ils ne sont pas portés à la consommation. Sous-entendu : c'est là un fait de nature, ou de culture si l'on préfère, ce n'est pas le fait d'une domination de classe plus marquée que dans les autres pays capitalistes. Un genre d'arguments qui ne semble convaincre ni les anticapitalistes ni les capitalistes.


 


Partagez sur Facebook Twitter Google
 

 
DIRECTION - ADMINISTRATION
2, Boulevard Mohamed V - Alger-Centre

Tél. standard : 021.78.14.16 _ Fax : 021.78.14.15

e-mail : lejourdalgerie@hotmail.fr

SERVICE PUBLICITÉ DU JOURNAL
Tél & Fax : 021.78.14.20
Toutes les agences ANEP (siège) : 1. Av. Pasteur. Alger

 Contactez-nous                                                                               © Copyright 2003-2016. Le jour d'Algérie                                                 Suivez nous sur .... /fr/img/logos/facebook.png /fr/img/logos/twitter.png /fr/img/logos/youtube.png