Accueil

09/07/2017
 
 

Caricature


Archives

Partagez sur Facebook Twitter Google


Sondage 

Contact

Direction -

 Administration 2, Boulevard Mohamed V - Alger- Centre

Tél. standard : 021.78.14.16 _ Fax : 021.78.14.15.

SERVICE PUBLICITÉ


 

QR Code

 

Le Jour d'Algérie

sur votre smart phone

 

 

Téléchargez le scanne

QR code

 

 

El-Oued
Opération d'ensemencement de 46 000 alevins de Tilapia rouge et du Nil
 

  
  Une opération d'ensemencement de 46 000 alevins de poissons d'eau douce des espèces Tilapia rouge et Tilapia du Nil dans les bassins d'irrigation agricole a été lancée à travers la wilaya d'El-Oued, a-t-on appris auprès de la direction de la pêche et des ressources halieutiques de Ouargla.

Par Lydia O.

Supervisée par les cadres du Centre national de recherches et de développement de la pêche et l'aquaculture, en coordination avec la DPRH et la Chambre inter-wilayas de la pêche et l'aquaculture d'Ouargla, l'initiative cible une soixantaine d'agriculteurs, ont indiqué à l'APS les chargés de l'opération. Le lancement de l'opération a profité à trois agriculteurs qui ont bénéficié chacun de quelques 1 500 alevins de type Tilapia rouge et Tilapia du Nil, ainsi qu'une quantité suffisante d'aliments de poissons, pour les accompagner à titre expérimental et voir les résultats de l'opération en octobre prochain, a fait savoir le responsable de la station expérimentale d'aquaculture en régions saharienne, basée à Hassi-Benabdallah (Ouargla), Hamid H'midat. L'initiative a pour objectif d'encourager l'aquaculture et son intégration dans l'activité agricole à travers les wilayas du Sud, de renforcer la production de poissons pour satisfaire la demande de consommation de leurs habitants, en plus d'exploiter les eaux des bassins aquacoles, riches en matières organiques, dans la fertilisation des sols agricoles, a-t-il expliqué.

Elle entre dans le sillage de la campagne nationale d'ensemencement de poissons qui s'étale de mai à septembre, et s'insère aussi dans le cadre des orientations de la Direction générale de la pêche et de l'aquaculture, à la lumière des recommandations de la journée d'études sur l'intégration de l'aquaculture dans l'activité agricole, organisée en avril dernier dans la wilaya d'El-Oued, selon le même responsable. L'aquaculture dans la région est promise à un avenir «prometteur» et devrait l'ériger en «pôle» dans l'élevage de poissons d'eau douce, contribuer à l'autosuffisance et au développement de l'économie nationale, à travers une diversification des produits aquacoles, en plus de générer des emplois, a-t-il ajouté. La wilaya d'El-Oued, et le Sud en général, disposent de potentiels humains et naturels favorables au développement de la production de larves et d'alevins de poissons d'eau douce, les commercialiser à travers le pays et dégager des opportunités d'emplois. Les efforts déployés par les agriculteurs de la région augurent de perspectives de développement de la filière avec «professionnalisme», à travers la constitution de coopératives activant dans les segments de la production agricole et de la commercialisation de produits aquacoles et halieutiques dans le Sud, a estimé la même source.

L. O./APS .


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Béchar
Lancement prochain des travaux de deux lots de la cimenterie de Ben-Zireg


 Les travaux de réalisation de deux «importants» lots de la future cimenterie de Ben-Zireg, à une vingtaine de kilomètres au nord de Béchar, seront lancés dans le courant de ce mois de juillet, a-t-on appris du premier responsable de Saoura Ciment. Il s'agit du terrassement du site ou seront installés les équipements de production et de la clôture du site de la cimenterie, première du genre dans la wilaya, a affirmé Abderahmane Mebarki. Cet important projet, dont la réalisation vise à augmenter la production nationale en ciment, dans la perspective d'un approvisionnement régulier des chantiers et autres programmes de développement des secteurs des travaux publics et du bâtiment, s'inscrit au titre des investissements lourds de l'état pour le développement de la région de Béchar, a-t-il souligné. En marge de ces travaux, le partenaire Chinois retenu procèdera à l'installation d'une base de vie pour les besoins de ses différents personnels techniques pour le montage de la cimenterie, dont le site d'implantation a été raccordé au réseau électrique et a été doté d'un forage pour son alimentation en ressources hydriques nécessaires, a-t-il précisé.

Le lancement des travaux de ce projet industriel attendait la finalisation du processus de délivrance du permis de construire par les services techniques de la wilaya qui l'ont délivré vers la fin du mois de mai, selon le même responsable. Le projet de cette cimenterie d'une capacité de production annuelle d'un million de tonnes de ciment, est le fruit d'un investissement public de plus de 34 milliards DA et s'étend sur une superficie de plus de 100 hectares, selon sa fiche technique. Cette nouvelle entité industrielle, qui sera mise en service en 2019, permettra le renforcement de la production nationale pour la porter à hauteur de 23 millions de tonnes/an, avaient annoncé précédemment des responsables du groupe public industriel du ciment d'Algérie (GICA), dont Saoura Ciment est l'une des filiales. Une fois en phase de production, la cimenterie permettra la création de 600 emplois directs et quelque 800 autres indirects, ont assuré les mêmes responsables de GICA. Ce projet, l'un des plus importants investissements industriels dans la wilaya de Béchar et sur lequel la population locale fonde ses espoirs de voir résorbée une partie de la demande d'emploi, permettra aussi l'approvisionnement en ciment des wilayas du Sud-ouest du pays, ont fait savoir des operateurs-économiques locaux.

Hatem D./Agences.  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aïn Defla
Travaux de réalisation de 1 750 logements de type location-vente

 
 Les chantiers de réalisation de 1 750 logements de type location-vente ont été lancés jeudi à Aïn Defla par le wali Benyoucef Azziz, a constaté un journaliste de l'APS. Le quota en question englobe 1 250 unités à Khémis Miliana et 500 autres à Djendel. Il fait parti du programme dont a bénéficié la wilaya de Aïn Defla, qui s'élève à 6 050 logements inhérents à la formule location-vente, a-t-on précisé. Les chantiers lancés jeudi s'ajoutent à ceux lancés en début de semaine au chef-lieu de wilaya (2 000 unités) et El Attaf (2 000), a expliqué le wali, signalant que le chantier implanté dans la commune de Sidi Lakhdar (300 logements) sera lancé durant les jours prochains. Rappelant que les premiers logements doivent être livrés au courant du troisième trimestre de l'année 2018, le chef de l'exécutif a exhorté les entreprises réalisatrices à respecter les délais et les normes de réalisation. «Je ne ferai preuve d'aucune originalité en disant que les citoyens attendent avec impatience l'achèvement du programme AADL alloué à la wilaya», a observé le wali, faisant remarquer que «tout retard dans la réalisation aura inéluctablement une incidence sur les délais de livraison». Auparavant, le wali s'était notamment enquis au niveau de la cité Boutane de Khémis Miliana du taux d'avancement des travaux de réalisation de 950 logements sociaux locatifs. Il a, à cette occasion, instruit les responsables des différentes directions (habitat, Sonelgaz et Dlep ) à travailler en coordination de sorte à achever, dans les plus brefs délais, les travaux se rapportant à l'électricité et l'assainissement.

 Dans la même commune, le wali a supervisé les travaux de réalisation de 110 logements au profit des enseignants de l'université Djillali-Bounaâma, notant que l'«achèvement rapide de ce projet soulagera le staff enseignant et lui permettra de se concentrer d'avantage dans sa mission de formation et d'enseignement». Après avoir procédé à l'installation du chantier de réalisation de 500 logements de type location-vente de Djendel, Benyoucef a suivi un exposé sur la situation de réalisation des logements sociaux-locatifs au niveau de la daïra (Djendel, Birbouche et Oued Chorfa). A la lumière des explications fournies par le directeur de l'Office local de promotion et de gestion immobilière (OPGI), il ressort que la daïra a bénéficié d'un programme de 1 784 logements, dont 684 sont achevés et 1 100 autres en cours de réalisation.

F. A./APS.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bouira
Plus de 400 foyers raccordés au réseau de gaz naturel 


 Plus de 400 foyers ont été raccordés au réseau de gaz naturel dans les localités d'Ouadhia (ouest de Bouira) et Assif Lakhmis relevant de la commune d'Ahl Laksar (sud-est). Au village d'Ouadhia, situé à quelques encablures de la ville de Bouira, le wali de Bouira a procédé à la mise en service du projet de raccordement de quelques 170 foyers, qui, ainsi, mettent fin au calvaire des bonbonnes du gaz butane. Selon les détails fournis lors de cette visite, cette opération a été prévue depuis plusieurs mois dont une enveloppe de 18 millions de dinars a été allouée au projet.

Dans la localité d'Assif Lakhmis, qui relève de la commune d'Ahl Laksar (est de Bouira), 291 foyers ont également été raccordés à cette commodité indispensable notamment pour les besoins de chauffage en hiver et ce à la grande joie de la population locale qui attendait impatiemment la réception de cet important projet.

Un montant de 30 millions a été consacré à la réalisation de ces travaux à Assif Lakhmis qui compte près de 600 habitants, d'après les données recueillies au cours de cette visite. Avec la mise en service de ces projets la wilaya de Bouira aura réalisé de notables progrès en matière de raccordement au réseau du gaz naturel avec un taux de raccordement de près de 90%, selon les dernières statistiques fournies par la direction de l'Energie et des mines. Samedi dernier, plus de 780 foyers ont été raccordés dimanche au réseau du gaz naturel dans la commune de Boukram, à une cinquantaine de kilomètres au nord-ouest du chef-lieu de la wilaya de Bouira.


 Partagez sur Facebook Twitter Google

 

DIRECTION - ADMINISTRATION
2, Boulevard Mohamed V - Alger-Centre

Tél. standard : 021.78.14.16 _ Fax : 021.78.14.15

e-mail : lejourdalgerie@hotmail.fr

SERVICE PUBLICITÉ DU JOURNAL
Tél & Fax : 021.78.14.20
Toutes les agences ANEP (siège) : 1. Av. Pasteur. Alger

 Contactez-nous                                                                        © Copyright 2003-2016. Le jour d'Algérie                                      Suivez nous sur .... /fr/img/logos/facebook.png /fr/img/logos/twitter.png /fr/img/logos/youtube.png