Accueil 

24/03/2019
 
 

Caricature


Archives


Automobile

 
Actualité────────●

En solidarité avec le mouvement populaire
Les avocats manifestent à Alger 

  Des centaines d'avocats en robe noire venus de plusieurs wilayas du pays ont battu le pavé encore une fois hier à Alger. Ils ont manifesté au lendemain de la grandiose marche populaire de vendredi dans le centre d'Alger, pour appeler à un changement politique radical.

Par Louiza Ait Ramdane

Après la marche pacifique des citoyens, vendredi dernier à Alger, c’était au tour des robes noires de prendre le relais. Hier à Alger, ils étaient des centaines habillés en robe noire à marcher pacifiquement du tribunal Sidi M’hamed vers l’esplanade de la Grande Poste, scandant des slogans et brandissant des pancartes appellant au changement et à des réformes approfondies dans le pays. Vers 10h, alignés sur les escaliers de la Grande Poste et après avoir tenu leur rassemblement et chanté d’une seule voix l’hymne national «Kassaman», les avocats, avec des drapeaux algériens en écharpe ou en bandeau, ont franchi le cordon sécuritaire de la police déployé devant la Grande poste, pour marcher vers la place Maurice-Audin. Applaudie par les passants et les automobilistes, cette marche s’est faite sereinement. Il faut noter que les avocats qui ont manifesté hier sont venus de plusieurs wilayas du pays.
Aux environs de 11h, ils ont décidé d’emprunter l’avenue Pasteur en vue de rejoindre la place Maurice-Audin où des cordons sécuritaires se sont formés pour les empêcher de se diriger vers le Palais du gouvernement ou passer par le boulevard Mohamed V. Une fois arrivés à la place Audin, les avocats ont réussi à briser le cordon sécuritaire mis en place par les forces de l’ordre, et ont tenté de remonter le boulevard Mohamed V. Avec les mêmes appels qui reviennent comme un refrain, ils craient leur ras-le-bol de la situation actuelle du pays. Sur les banderoles, les revendications étaient les mêmes que celles soulevées par la rue vendredi. «Pour un changement radical du système», «Pour une Algérie plurielle et démocratique», «Les avocats sont avec le peuple», sont les slogans que l’on pouvait lire sur les banderoles brandies par les manifestants. Vers midi, les forces de l’ordre sont parvenues à rétablir le cordon sécuritaire. Tôt dans la matinée, des centaines de policiers ont bouclé les accès au lieu où était prévue la marche des robes noires. Les alentours du tribunal, la Grande poste, la place Audin, étaient totalement quadrillés par les brigades antiémeutes.
Pour rappel, les avocats ont déjà réussi à organiser une marche sur le Conseil constitutionnel, clamant haut et fort leur détermination à accompagner le peuple vers une Algérie plus libre. Depuis vendredi 22 février, des marches pacifiques sont observées dans plusieurs régions du pays.


L. A. R.

 

<<--Article précédent          Article suivant-->>
 

 Partagez sur Facebook Twitter Google

 

DIRECTION - ADMINISTRATION
2, Boulevard Mohamed V - Alger-Centre

Tél. standard : 021.78.14.16 _ Fax : 021.78.14.15

e-mail : lejourdalgerie@hotmail.fr

SERVICE PUBLICITÉ DU JOURNAL
Tél & Fax : 021.78.14.20
Toutes les agences ANEP (siège) : 1. Av. Pasteur. Alger

 Contactez-nous                                                                        © Copyright 2003-2016. Le jour d'Algérie                                      Suivez nous sur .... /fr/img/logos/facebook.png /fr/img/logos/twitter.png /fr/img/logos/youtube.png