Retour a la page d'accueil

   

LA QUESTION DU JOUR Par  Mohamed Habili 16/07/2019


Sauver la paix dans le Golfe ou l’accord de Vienne ?


 Si les Iraniens ont décidé de se retirer de façon graduelle, et dans le même temps réversible, de l’accord de Vienne sur leur programme nucléaire, ce n’est pas en réponse à la dénonciation pure et simple de cet accord par les Américains, dont ils n’attendent plus rien, mais pour amener les Européens à mettre effectivement en œuvre le dispositif convenu avec eux tendant à amoindrir peu ou prou l’impact des sanctions américaines sur leur économie. S’agissant plus particulièrement des Américains, les Iraniens, pour peu qu’on y regarde, n’exigent pas d’eux de dénoncer leur dénonciation, mais de lever les sanctions économiques, toutes celles en tout cas qu’ils ont rétablies en même temps qu’ils se désengageaient unilatéralement de l’accord, il y a maintenant de cela plus d’une année. Les Européens qui savent très bien à quoi s’en tenir feignent néanmoins de voir dans l’attitude iranienne une mauvaise réaction à un retrait américain qui l’est tout autant, selon le mot du ministre français des Affaires étrangères. Comme ils ne sont responsables ni de la réponse iranienne ni de l’initiative américaine, tout ce qu’ils entreprennent à cet égard ne viserait qu’à faire prévaloir la raison sur la passion des « belligérants ». Au cours des dernières heures, ils ont semblé se mobiliser pour sauver et l’accord et la paix dans le Golfe, dont ils pensent qu’elle est réellement menacée. Or la seule chose que les Iraniens aient faite qui soit vraiment à l’adresse des Américains et d’eux seuls, ce fut d’abattre un de leurs drones.

Tout le reste, et en premier lieu leurs décisions prises coup sur coup d’augmenter leur réserve d’uranium enrichi, puis de dépasser le taux de cet enrichissement, le passant de 3,67 à 4,5%, n’ont pas pour but de faire pression sur les Américains, mais uniquement sur eux, les Européens signataires de l’accord de 2015. Pas même donc sur la Chine et la Russie, avec lesquels aucun mécanisme n’a été prévu visant à contourner les sanctions américaines. Et pour cause, la Chine a annoncé qu’elle continuerait d’acheter du pétrole iranien, au mépris des sanctions américaines, alors que la Russie est elle-même exportatrice de pétrole. Donc des autres signataires de l’accord de Vienne, en dehors de l’Iran et des Etats-Unis, seuls les Européens ne savent que choisir, entre sauver l’accord en maintenant leurs relations économiques avec l’Iran, ou rompre celles-ci soit pour complaire à l’allié américain, soit par crainte de ses mesures de rétorsion. Il a été question, ici hier, des mesures de détente qui ces dernières heures tendent à se multiplier dans le bras de fer irano-américain, venant notamment des Etats-Unis. En voici une autre : l’interdiction maintenant levée touchant le ministre des Affaires étrangères de se rendre aux Etats-Unis. Entre l’annonce de cette toute nouvelle sanction et son annulation, il ne s’est passé que quelques heures. A se demander donc si elle n’a pas été prise seulement pour être aussitôt levée. Jusqu’à quel point ces gestes de désescalade américains ont-ils pesé sur la volonté exprimée des Européens de sauver l’accord de Vienne ? Difficile de le savoir. Au reste, s’agit-il d’abord de sauver l’accord ou de sauver la paix dans la région du Golfe ? On n’adopte pas la même approche selon qu’on a pour principal objectif le premier ou le second. Pour sauver la paix, on peut se laisser aller à des concessions qu’on ne ferait pas s’il ne s’agissait que de préserver un accord, aussi important soit-il.


 


Partagez sur Facebook Twitter Google
 

 
DIRECTION - ADMINISTRATION
2, Boulevard Mohamed V - Alger-Centre

Tél. standard : 021.78.14.16 _ Fax : 021.78.14.15

e-mail : lejourdalgerie@hotmail.fr

SERVICE PUBLICITÉ DU JOURNAL
Tél & Fax : 021.78.14.20
Toutes les agences ANEP (siège) : 1. Av. Pasteur. Alger

 Contactez-nous                                                                               © Copyright 2003-2016. Le jour d'Algérie                                                 Suivez nous sur .... /fr/img/logos/facebook.png /fr/img/logos/twitter.png /fr/img/logos/youtube.png