Accueil

22/01/2019
 
 

Caricature


Archives

Partagez sur Facebook Twitter Google


Sondage 

Contact

Direction -

 Administration 2, Boulevard Mohamed V - Alger- Centre

Tél. standard : 021.78.14.16 _ Fax : 021.78.14.15.

SERVICE PUBLICITÉ


 

QR Code

 

Le Jour d'Algérie

sur votre smart phone

 

 

Téléchargez le scanne

QR code

 

 

Mila
Extension des surfaces irriguées à plus de 18 000 ha
 

  
  La superficie des terres agricoles irriguées dans la wilaya de Mila, est passée de 11 500 hectares en 2017 à plus de 180 00 ha l'année suivante, a indiqué dimanche, le directeur local par intérim des ressources en eau.

Par Dalil Y.

Ce responsable a révélé que cette extension «remarquable» des surfaces irriguées au titre de la précédente saison agricole, à la faveur de l'exploitation des eaux des barrages de Beni Haroun et Grouz en plus de certains cours d'eau a profité à l'arboriculture et aux cultures maraichères et céréalières.
L'utilisation de l'irrigation d'appoint des céréales durant la campagne 2018 a bénéficié à 2770 ha, a déclaré la même source, soulignant les effets positifs de ce système sur l'augmentation des récoltes mais aussi sur la production de l'ail.
Par ailleurs, la levée du gel sur les projets de 80 forages agricoles, la mise en service de la première tranche du périmètre agricole à Tleghma sur une surface de 301ha ainsi que la réalisation d'une nouvelle retenue collinaire dans la commune de Derradji Bouslah, d'une capacité de stockage de 200 000 m3, sont autant de facteurs ayant concouru à l'extension des surfaces irriguées dans la wilaya de Mila.
La superficie des terres irriguées est susceptible d'augmenter fortement cette année à la faveur de la mise en service des deux tranches restantes du périmètre agricole sur plus de 4 100 ha, et des multiples facilités octroyées par les autorités de la wilaya en matière de forage agricole, a conclu M. Bencheikh El Hocine .


D. Y./APS.


Retour a la page d'accueil

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


En recul de 35,26% en 2018
Batna : les accidents de la route en nette baisse


 Les accidents de la circulation routière dans la wilaya de Batna ont baissé de 35,26 % en 2018 comparativement à 2017, a-t-on appris dimanche auprès du groupement de wilaya de la Gendarmerie nationale.
En 2018, 156 accidents routiers, ayant fait 72 morts et 259 blessés, ont été enregistrés, tandis que 241 accidents ayant causé la mort de 100 personnes et fait 404 blessés, ont été signalés en 2017, a-t-on indiqué.
Ce recul s'inscrit dans le cadre de l'objectif tracé par le commandement de la Gendarmerie nationale de réduire de 20 % les accidents de la route et a été le fruit de l'intensification des campagnes de sensibilisation et l'utilisation de moyens techniques dont le radar, a-t-on précisé.
Les axes routiers ayant été le théâtre du plus grand nombre d'accidents ont été la RN-28 entre Batna et M'sila (23 accidents), la RN-3 entre Batna et Constantine (19), la RN-75 (13) et la RN-78 B (13), a noté le groupement de wilaya de la gendarmerie, soulignant que l'excès de vitesse a été à l'origine de 77 de ces accidents.
Le nombre de points noirs du trafic concentrant les accidents a été réduit durant 2018 de 12 à 7 se trouvant essentiellement sur les RN-3, RN-28 et RN-75, selon la même source.


Sami T.  

 

Retour a la page d'accueil

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Souk Ahras
24 entreprises s'engagent à faire bénéficier des jeunes recrutés en CTA de CDI

 
 Vingt-quatre établissements économiques des 124 que compte la wilaya de Souk Ahras, totalisant 757 travailleurs recrutés dans le cadre des contrats de travail aidé (CTA), se sont engagés à faire bénéficier ces jeunes de contrats à durée indéterminée (CDI), a indiqué dimanche le directeur de l'agence de wilaya de l'emploi (Awem), Abderrezzak Mazouz. Ces établissements publiques et privés ont bénéficié des avantages accordés pour l'aide au recrutement, notamment la réduction des cotisations auprès des services de la sécurité sociale, a précise la même source, détaillant que ces facilitations imposent aux entreprises économiques d'intégrer les jeunes recrues dans le cadre d'un CDI. Cette opération, a-t-il ajouté, qui s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des directives du ministère de tutelle et de la direction générale de l'Agence nationale de l'emploi, vise principalement à assurer «l'intégration réelle» du personnel recruté, dans une première étape en CTA. Le responsable a assuré que le contrôle de ces entreprises économiques en matière d'insertion des travailleurs se poursuit, soulignant qu'en cas de non application des engagements pris, des procès d'infractions seront établis et adressés aux parties concernées.
Ce procédé a pour objectif la préservation des postes d'emploi créés dans le cadre du dispositif d'aide à l'insertion professionnelle (DAIP), le renforcement des capacités des sociétés économiques en matière de main-d'œuvre qualifiée tout en contribuant à la réduction du taux de chômage des diplômés universitaires et des promus des instituts et centres de formation professionnelle, a affirmé la même source.

May T.

 

Retour a la page d'accueil

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Eau potable
L'ADE engage des travaux de réparation du réseau pour Zbarbar et Guerrouma 


 Des travaux de réparation du réseau d'alimentation en eau potable (AEP) ont été engagés dimanche par les services de l'Algérienne des eaux (ADE) suite à une panne enregistrée près de Médéa provoquant l'interruption de l'approvisionnement des communes frontalières Zbarbar et Guerrouma (Ouest de Bouira), a-t-on appris auprès de l'ADE.
«L'alimentation en eau potable à partir du barrage Koudiet Acerdoune pour Zbarbar et Guerrouma a été interrompue en raison des travaux de réparation d'une panne causée par une entreprise des travaux publics sur une conduite principale près de Médéa. Nous avons engagé des travaux pour réparer le réseau», a expliqué à l'APS la chargée de la communication de l'ADE de Bouira, Souad Khelife.
La même responsable a assuré en outre que tous les moyens nécessaires, matériels et humains, avaient été mobilisés pour réparer le réseau afin de permettre la reprise de l'alimentation en eau potable le plus vite possible pour les deux communes touchées par cette interruption.
Plusieurs quartiers de la ville de Lakhdaria (ouest de Bouira), à l'image de Lekouir, Tizi El-Bir, Lakabar 01, Soulafa et Houmana, seront également privés d'eau potable à partir de mardi prochain suite aux travaux de maintenance et d'entretien que compte engager l'ADE au niveau de la conduite principale et du réservoir 2 000 m3, a ajouté Mme Khelife.


Hani D.

 

Retour a la page d'accueil

 Partagez sur Facebook Twitter Google

 

DIRECTION - ADMINISTRATION
2, Boulevard Mohamed V - Alger-Centre

Tél. standard : 021.78.14.16 _ Fax : 021.78.14.15

e-mail : lejourdalgerie@hotmail.fr

SERVICE PUBLICITÉ DU JOURNAL
Tél & Fax : 021.78.14.20
Toutes les agences ANEP (siège) : 1. Av. Pasteur. Alger

 Contactez-nous                                                                        © Copyright 2003-2016. Le jour d'Algérie                                      Suivez nous sur .... /fr/img/logos/facebook.png /fr/img/logos/twitter.png /fr/img/logos/youtube.png