Accueil

19/10/2017
 
 

Caricature


Archives

Partagez sur Facebook Twitter Google


Sondage 

Contact

Direction -

 Administration 2, Boulevard Mohamed V - Alger- Centre

Tél. standard : 021.78.14.16 _ Fax : 021.78.14.15.

SERVICE PUBLICITÉ


 

QR Code

 

Le Jour d'Algérie

sur votre smart phone

 

 

Téléchargez le scanne

QR code

 

 

Collectivités/ réseaux/ raccordement
Constantine/Daïra d’Ibn Ziad
 

  
  La nécessité d'accélérer le raccordement des localités enclavées de la daïra d'Ibn Ziad (wilaya de Constantine) aux réseaux de l'eau, du gaz, de l'électricité et de l'assainissement pour améliorer le cadre de vie des populations de cette région rurale, a été soulignée, mardi, par les autorités locales.

Par Hocine H.

Au cours d'une visite de travail dans les communes de Messaoud Boudjeriou et Ibn Ziad, le wali, Abdessamie Saidoune qui a inspecté plusieurs projets relevant des secteurs de l'Habitat, de l'Energie, des Travaux publics, de l'Education nationale, de la culture et des équipements publics, a insisté sur l'importance de conjuguer les efforts pour répondre aux besoins exprimés par la population, notamment en matière de raccordement aux différents réseaux.
Le chef de l'exécutif local a procédé, au cours de cette visite, au raccordement de 44 foyers ruraux de la cité Boulekzaz dans la commune de Boudjeriou aux réseaux du gaz naturel et de l'alimentation en eau potable (AEP).
Sur ce site, le même responsable a donné des instructions pour l'inscription de deux nouvelles opérations portant sur le raccordement de ce lotissement au réseau d'électricité et l'aménagement urbain pour permettre, a-t-il indiqué, le désenclavement des habitants et l'amélioration de leurs conditions de vie. Au lycée Rabah Bitat où il a inspecté les travaux de réalisation d'une demi-pension, M. Saidoune a exprimé sa satisfaction quant à l'avancement des travaux d'une salle de sports et donné des instructions pour achever le chantier de construction d'une cantine avant la fin des vacances scolaires d'hiver. Sur le chantier de la réalisation de cinquante (50) logements de type public locatif (LPL) dans cette même commune, le même responsable qui a assisté à un exposé détaillé sur le projet a insisté sur l'importance d'achever le travaux pour permettre la réception de ces logements avant la fin de l'année en cours (2017).

Dans la commune d'Ibn Ziad, sur le chantier d'alimentation en eau potable de la cité Rebai Aissa de la localité de Farallah, le même responsable a lancé à l'entreprise réalisatrice un ultimatum jusqu'à la fin du mois de novembre pour achever les travaux et épargner aux populations concernées le déplacement sur de longues distances pour ramener de l'eau.
Sur le chantier de la mise à niveau de la route de wilaya (CW) 134 sur une longueur de 15,7km, entre Ibn Ziad à Ain Trab, en passant par la localité d'El Annab, et dont le taux d'avancement des travaux a atteint les 30%, le wali, a donné des instructions à l'effet de coordonner les efforts pour venir à bout des contraintes soulevées en matière de glissement de terrain pour permettre la réception du projet dans les délais impartis. S'agissant du chantier de réalisation de 400 logements publics locatifs (LPL) dans la commune d'Ibn Ziad le wali a appelé à la mise en place d'un plan d'action pour l'achèvement des travaux et la désignation des entreprises chargées de la réalisation des réseaux d'AEP, d'électricité et de gaz pour être à la hauteur des attentes des futurs résidants de ces logements, devant être réceptionnés avant juillet 2018. Le wali a également inspecté le projet de l'extension du siège de l'assemblée populaire communale (APC) d'Ibn Ziad, celui d'une annexe de la maison de jeunes et d'une salle de soin, entre autres.
Dans le cadre des festivités de la célébration du 56ème anniversaire de la journée de l'émigration, les autorités civiles et militaires se sont dirigées vers la commune d'Ibn Ziad où elles se sont recueillies à la mémoire des chouhada de la guerre de libération nationale. Les autorités ont, en outre, procédé à la baptisation d'une des cités de cette commune du nom du moudjahid décédé Achour Gherbi, puis ont rendu visite au moudjahid, actuellement souffrant, Hacène Boutamina, coordinateur local de l'organisation nationale des moudjahidine.

H. H./APS .


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Rencontre
Table ronde à Oran sur «la qualité à l'école en Algérie» 


 Le thème : «La qualité à l'école en Algérie : indices et perspectives» a été au centre de débat lors d'une table ronde, tenue mardi soir au Centre de recherche en anthropologie sociale et culturelle (Crasc) d'Oran.
Le directeur de l'Observatoire national d'éducation et de formation, Mustapha Medjahdi, a indiqué, dans son intervention, que la question de la qualité est abordée dans la stratégie nationale d'éducation 2016-2030, signalant la parution dernièrement d'un ouvrage sur «l'école algérienne et les défis de la qualité».

L'intervenant a affirmé, parlant de professionnalisme, que l'Algérie a beaucoup investi dans la formation des enseignants et tous les corps administratifs liés au secteur de l'éducation.
Il a rappelé que l'éducation et l'enseignement sont une activité pédagogique didactique et que la qualité est tributaire de mutations rapides dans la société et des nouvelles exigences, tout en s'interrogeant sur le pouvoir de s'adapter à ces mutations qui nécessite plus de compétences.
Pour sa part, l'universitaire Mohamed Meliani d'Oran 2 a abordé le processus de confection du manuel scolaire et de celui du parascolaire, appelant à la coopération entre les secteurs de l'éducation et de l'enseignement supérieur pour réaliser un travail de qualité.
Cette table ronde, à laquelle ont assisté des universitaires et des chercheurs en éducation, enseignement et formation et des inspecteurs d'éducation d'Oran, s'inscrit dans le cadre du programme annuel du Crasc d'Oran.

May T.  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commerce/contrôle dans 6 wilayas de l'ouest du pays au 3e trimestre
Fermeture de 380 locaux commerciaux

 
 Les interventions des agents de contrôle relevant des services du commerce se sont soldées, durant le 3e trimestre 2017, par la fermeture de 280 locaux commerciaux à travers six wilayas de l'ouest du pays pour différentes infractions, a-t-on appris mardi de la direction régionale du commerce de Saida.
Les locaux faisant l'objet de fermeture se situent dans les wilayas de Saida, Mascara, Tissemsilt, Chlef, Relizane et Tiaret couvertes par la direction précitée, a indiqué le chargé d'information, Okacha Boughnina.
Il a cité la fermeture de 311 locaux pour infractions portant sur des pratiques commerciales et 69 autres dans le cadre du contrôle de la qualité et de la répression de la fraude.

Les agents de contrôle ont effectué, durant cette période à travers les six wilayas, 44.595 interventions de contrôle des pratiques commerciales où 3 514 infractions ont été relevées et 3 371 procès-verbaux établis.
Les 2 468 infractions de pratiques commerciales concernent notamment le non affichage des prix, l'exercice sans registre de commerce, défaut de facturation et opposition au contrôle.
Les 1 046 infractions enregistrées pour ce qui est de la répression de la fraude ont trait au non-respect des conditions d'hygiène et de la date de péremption des produits notamment.
La valeur de non facturation est estimée, pour les six wilayas sous la coupe de la direction régionale de Saida, à plus de 1,864 milliard DA, a-t-on indiqué.
Par ailleurs, 158 sur 484 échantillons prélevés pour des analyses microbiologiques et physico-chimiques se sont avérés non conformes, a-t-on ajouté.

Saoud F.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mostaganem
Un incendie ravage 6 ha à la forêt Chakka d'Ain Nouissy  


 Un incendie, qui s'est déclaré lundi à la forêt «Chakka» dans la commune d'Ain Nouissy à l'ouest de la wilaya de Mostaganem, a détruit 6 hectares d'espaces boisés, a-t-on appris mardi de la protection civile.
L'incendie a ravagé 6 has de maquis et de broussailles, a-t-on indiqué soulignant que l'intervention de l'unité de Hassi Mameche et de l'unité principale de la Protection civile et des éléments de la conservation des forêts et de la commune d'Ain Nouissy a permis de circonscrire les flammes empêchant leur propagation.

Les agents de la protection civile dans la wilaya de Mostaganem ont effectué, le week end dernier, plus de 25 interventions dans des incendies causés par une hausse de la température. Fort heureusement, ces feux n'ont pas causé de grands dégâts, à l'exception du feu déclaré à la forêt de Bourahma à Sidi Lakhdar (60 km à l'est de la wilaya) qui a ravagé un hectare.


 Partagez sur Facebook Twitter Google

 

DIRECTION - ADMINISTRATION
2, Boulevard Mohamed V - Alger-Centre

Tél. standard : 021.78.14.16 _ Fax : 021.78.14.15

e-mail : lejourdalgerie@hotmail.fr

SERVICE PUBLICITÉ DU JOURNAL
Tél & Fax : 021.78.14.20
Toutes les agences ANEP (siège) : 1. Av. Pasteur. Alger

 Contactez-nous                                                                        © Copyright 2003-2016. Le jour d'Algérie                                      Suivez nous sur .... /fr/img/logos/facebook.png /fr/img/logos/twitter.png /fr/img/logos/youtube.png