27.9 C
Alger
mercredi 19 juin 2024

4e vague et vaccination: Benbouzid n’écarte pas le retour au confinement

Alors que les chiffres du Covid-19 sont plutôt stables, des spécialistes craignent un rebond de l’épidémie lié aux variants du coronavirus, compte tenu de la réticence des citoyens quant à la vaccination et le relâchement constaté dans le respect des mesures préventives.

Par Louisa A.R

L’Algérie n’est pas à l’abri d’une quatrième vague du virus et la situation épidémiologique peut basculer à n’importe quel moment. Le ministre de la santé, Abderrahmane Benbouzid, a indiqué que ses services craignent une recrudescence des cas de contamination, malgré toutes les dispositions prises par les pouvoirs publics, en fournissant de l’oxygène, des médicaments et du personnel médical.
Le ministre a précisé que la situation épidémiologique actuelle est stable, d’autant que les cas de contamination au Covid varient entre 80 et 100 cas. La situation deviendra inquiétante, dira-t-il, lorsque les cas dépasseront les 100 cas. Dans ce même sillage, Benbouzid a mis en garde contre la hausse des contaminations, notamment au vu de la réticence des citoyens quant à la vaccination et le relâchement constaté dans le respect des mesures préventives.
Concernant l’éventualité d’un retour au confinement sanitaire, le ministre a rappelé qu’il s’agit d’une décision souveraine. Car en cas de recrudescence des contaminations, les autorités sanitaires l’exigeront afin d’éviter le pire, a indiqué le ministre.
À ce propos, Benbouzid a exprimé la crainte de voir les doses de vaccin non utilisées dépasser leurs dates de péremption, en raison de la réticence des citoyens à se faire vacciner. D’ailleurs, il a précisé que son département a reporté l’importation de nouvelles doses. Ainsi, il a appelé les citoyens à se faire vacciner, d’autant que c’est le moment opportun pour cela, notant que le taux de vaccination est très faible et n’augure rien de bon. Pourtant, le vaccin est disponible en quantités importantes. Un stock de différents vaccins importés est disponible au niveau de 800 établissements de santé mobilisés pour cette opération, en sus de 13 millions de doses de vaccin au niveau des services de certains hôpitaux, a rappelé Benbouzid. Le ministre qui a regretté l’abstention des citoyens à la vaccination, a expliqué que le nombre a atteint plus de 247 000 vaccinés par jour lors des pics épidémiques au cours des derniers mois, avant que ce nombre ne recule à moins de 20 000 par jour ces derniers jours. A ce jour, Benbouzid fait état de l’importation de près de 29 millions de doses de vaccin anti-Covid-19 depuis l’apparition de la pandémie. Présentant la stratégie nationale de lutte contre la pandémie de Covid-19 et de relance de l’économie nationale, à l’occasion de l’organisation de la première édition d’Algerian Invest Conference, le ministre de la santé a tenu à assurer que «son secteur est prêt à faire face en cas de quatrième vague, comme le prévoient des experts en s’appuyant sur la situation dans d’autres pays».
Concernant les types de vaccins disponibles, le premier responsable du secteur de la Santé a révélé que l’Algérie dispose de 5 types de vaccins, tous efficaces.
L. A. R.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img