25.9 C
Alger
lundi 15 juillet 2024

Acquisition d’un avion bombardier d’eau et affrètement prochain de six autres: L’Algérie renforce ses capacités de lutte contre les incendies

Afin de renforcer ses capacités de lutte contre les feux de forêts par voie aérienne durant la saison estivale, l’Algérie compte affréter, pour cet été, six avions bombardiers d’eau dans les prochains jours en plus d’un autre avion déjà acquis.

Pour cela, le ministère de la Défense nationale a entamé les démarches nécessaires pour l’acquisition de quatre avions de fabrication russe, dont la réception a été retardée en raison des répercussions de la crise en Ukraine, fera savoir le ministre de l’Intérieur, Brahim Merad, lors d’une séance plénière consacrée aux questions orales au Conseil de la nation. Le premier avion sera réceptionné dans les prochaines semaines, en plus de l’affrètement de six autres avec une équipe technique dans les prochains jours et du lancement d’un appel d’offres pour l’acquisition de six moyens porteurs de lutte contre les incendies, en application des directives du président de la République. En réponse à une question sur l’évaluation des capacités humaines et matérielles des services de la Protection civile et de la Direction générale des forêts dans le domaine de la prévention et de la riposte aux catastrophes naturelles, le ministre affirme que ses services veillent au renforcement des capacités matérielles et humaines de la Protection civile, en la dotant de l’élément humain spécialisé et des moyens nécessaires à l’accomplissement de ses missions, tout en assurant la répartition de ses unités à travers les différentes wilayas du pays. Dans ce contexte, il évoque la création de 50 équipes de première intervention spécialisées dans le sauvetage sous les décombres, comprenant plus de 5.000 éléments d’intervention, et d’autres équipes de recherche et de sauvetage en milieu urbain (86 éléments par équipe). Il a été procédé, selon le ministre, au renforcement de ce dispositif par les groupes spécialisés dont la cynotechnique, répartis sur 26 wilayas, les groupes de reconnaissance et d’intervention en milieu périlleux (GRIMP) à travers 24 wilayas, et la création de 20 autres cellules d’intervention dans les accidents radiologiques, chimiques et biologiques, sans omettre le groupement aérien composé de plus de 20 pilotes et 87 techniciens pilotes. Concernant la lutte anti-incendies, plus de 765 unités d’intervention de la Protection civile sont mobilisées annuellement dans les zones forestières ainsi que 65 colonnes mobiles comportant 3.770 éléments équipés de 650 camions anti-incendie de tous types, en sus de 6 hélicoptères relevant du groupement aérien de la Protection civile. Quant à l’évaluation de la disposition des services forestiers, le ministre rappelle l’organisation annuelle d’une campagne de prévention à travers la création de retenues d’eau pour éteindre les feux, ainsi que l’ouverture des pistes et de tranchées forestières. La Direction générale des forêts (DGF) a recensé 387 tours de contrôle, 544 brigades mobiles, 748 ateliers de travail comptant 8.294 agents mobilisables en cas de nécessité impérieuse, dotés des moyens nécessaires, dont 3.523 points d’eau et 324 camions anti-incendies et 42 camions-citernes d’eau. Par ailleurs, le ministre de l’Intérieur fera savoir que le Haut commandement de la Gendarmerie nationale a fait part de sa disposition à participer cette année aux côtés de la Protection civile et des services de forêts à travers la mobilisation de 22 hélicoptères dans les opérations de contrôle et de secours. Ainsi, pour renforcer l’intervention aérienne, il a été procédé à l’aménagement d’aires d’atterrissage des hélicoptères au niveau de 10 wilayas, en sus de la mobilisation de drones de fabrication locale pour les utiliser dans les opérations de surveillance et de prévention.

Louisa A.R

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img