23.9 C
Alger
mardi 18 juin 2024

Après d’intenses activités: Le Mois du patrimoine clôturé

La célébration cette année du Mois du patrimoine a été marquée par un grand nombre d’activités dans toutes les villes du pays.

Par Abla Selles
La ministre de la Culture et des Arts, Soraya Mouloudji, a supervisé, samedi à Alger, la cérémonie de clôture des activités du Mois du patrimoine (18 avril-18 mai), où des certificats de formation spécialisée ont été remis aux participants de l’atelier de formation au profit du secteur de la Justice, dans le cadre de la protection du patrimoine, outre des certificats d’aptitude remis à des architectes et l’attribution de «la médaille de l’Archéologue».
La ministre a affirmé, dans son allocution de clôture lors d’une cérémonie organisée au Palais de la culture «Moufdi-Zakaria», en présence de représentants des ministères de la Défense nationale, de la Justice, des Affaires religieuse et des Wakfs, de représentants de différents secteurs et des corps de sécurité, que le Mois du patrimoine «a été riche cette année en matière de contenu scientifique et culturel de qualité, notamment lors des réunions et ateliers scientifiques organisés par différents établissements culturels et les musées, avec l’organisation de 57 réunions auxquelles ont participé plus de 200 chercheurs dans le patrimoine culturel, représentant différentes universités et centres de recherche nationaux et des participants étrangers de Palestine et du Sahara occidental».
Cet évènement, a-t-elle ajouté, «s’est distingué cette année par la contribution qualitative des corps sécuritaire et militaires, du public et des associations de la société civile», soulignant qu’«aujourd’hui, nous pouvons placer notre confiance, et avec mérite, en les énergies algériennes dont les ingénieurs et les archéologues, capables de relever tous les défis nécessaires afin de faire face à tous les dangers pouvant porter atteinte à notre patrimoine culturel. C’est ce que nous avions perçu lors de la qualification par notre secteur ministériel des 123 architectes spécialisés dans les monuments historiques, répartis sur 27 wilayas, et nous sommes très fiers et ravis de remettre les certificats d’aptitude à 7 nouveaux architectes».
La ministre a rappelé l’organisation du premier atelier de formation au profit des magistrats, ainsi que deux ateliers sur la gestion des risques au niveau des musées et secteurs conservés et une session de formation au profit des cadres de la Direction nationale de la Sûreté nationale (DGSN), ainsi qu’un Colloque national sur «Les résultats des recherches archéologiques en Algérie», précisant que «ces efforts reflètent la volonté de l’Etat algérien de soutenir les chercheurs archéologues en leur permettant d’occuper une place de choix en la matière».
A. S.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img