22.9 C
Alger
lundi 15 juillet 2024

Campagne pour les élections des APC et APW: Engagements pour une «bonne gestion» locale

La campagne électorale pour les élections locales du 27 novembre prochain entre dans son cinquième jour. Les prérogatives des élus, la bonne gestion et le développement local sont les principales thématiques abordées. Le SG du parti du FLN a affirmé, hier, dans un meeting à El Oued, que les élections locales étaient «cruciales pour aller vers un développement local prometteur» L’essor économique impliquant l’ouverture d’espaces «propices à l’investissement», national et étranger, et donc le développement du pays, est largement tributaire de la stabilité politique à laquelle contribuent étroitement les élections locales. Pour sa part, le SG du RND, Tayeb Zitouni, a affirmé, samedi après-midi à Annaba, que relever le défi du véritable développement local et la concrétisation d’une prospérité sociale palpable demeurent tributaires d’une gouvernance locale qui prenne en charge les préoccupations des citoyens. Selon lui, «le temps est venu de réactiver le rôle des élus locaux dans la gestion des affaires locales et leur engagement au service de l’intérêt général». Le président du Front El Moustakbel, Abdelaziz Belaid, a estimé, quant à lui, samedi à Mila, que «le changement pour l’Algérie nouvelle commence par le citoyen». «La société est responsable de la crise multidimensionnelle que traverse l’Algérie, exigeant des efforts considérables et une vision claire pour en atténuer les effets qui seront perceptibles dans un futur proche», a-t-il plaidé lors d’un rassemblement populaire. La présidente du parti Tajamoue Amel El Djazaïr, Fatima-Zohra Zerouati, a souligné, de son côté, «la nécessité de former les élus pour une meilleure gestion des Assemblées locales et du développement, afin de répondre aux aspirations des citoyens». Dans une déclaration à la presse en marge d’une activité de proximité à Oued Goussine (Chlef), Mme Zerouati a observé que le programme de son parti TAJ comprend la formation des élus, quel que soit leur niveau, vu l’importance de la gestion des Assemblées élues et leur rôle dans le processus de développement local. Le président par intérim du Mouvement El-Islah, Fayçal Boussedaria, a appelé, samedi depuis Bordj Bou Arreridj, à confier la gestion des affaires publiques aux jeunes diplômés de l’université, en vue de booster le développement local. Il est à relever, par ailleurs, que de nombreux candidats optent pour les activités de proximité, en ce début de campagne électorale.

Aomar Fekrache

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img