22.9 C
Alger
mardi 18 juin 2024

Commerce: La grève suspendue sur décision de justice

Le ministère du Commerce a informé, dans un communiqué, les personnels du secteur affiliés à l’Ugta et au Snapap que la grève prévue du 10 au 13 janvier «est temporairement suspendue sur décision de justice», affirmant que «les portes du dialogue sont ouvertes à tous les partenaires sociaux».

Par Meriem Benchaouia
«Le ministère du Commerce informe tous les personnels du secteur affiliés à l’Ugta et au Snapap que suite aux appels de grève, deux décisions de justice ont été rendues sous le
n° 20/807 et 20/806 du 31 décembre 2020 par le tribunal administratif de Bir Mourad Rais portant suspension temporaire de la grève qui avait été annoncée par les deux préavis de grève desdits syndicats du 10 au 13 janvier 2021», lit-on dans un communiqué publié sur la page Facebook du ministère. A cet égard, le ministère a assuré que la majorité des revendications étaient prises en charge à travers le dialogue avec tous les personnels, mais aussi par les directeurs de wilaya ayant organisé plusieurs réunions périodiques avec le personnel du secteur afin d’écouter et de prendre en charge leurs différentes préoccupations. Dans le même cadre, des réunions ont eu lieu avec des représentants des deux syndicats même après avoir annoncé le préavis de grève, a précisé la même source, soulignant que «la porte du dialogue demeure ouverte». «Conscient de la nécessité
d’éclairer l’opinion publique et de lever toute confusion ou désinformation, le ministère a veillé à ouvrir la porte du dialogue aux partenaires professionnels représentés tant par le Syndicat national du personnel du secteur du commerce que par la Fédération nationale du personnel du secteur du commerce. Ainsi, de grands progrès ont été réalisés dans la concrétisation de nombreuses revendications du personnel du secteur», a expliqué la même source. Le ministère a évoqué les différentes mesures prises ainsi que les efforts visant à développer le secteur en termes d’équipements techniques et administratifs et à améliorer les conditions socioprofessionnelles du personnel.

Les agents de contrôle disponibles pour un dialogue sérieux et transparent
De leur côté, les agents de contrôle commercial et de lutte contre la fraude relevant du ministère du Commerce, entrés en grève dimanche, ont affiché leur disponibilité pour arrêter ce mouvement de contestation en cas de dialogue sérieux avec le ministère pour prendre en charge leurs préoccupations socio-professionnelles. Le SG du Syndicat national des travailleurs du secteur du commerce (Sntc), Ahmed Allali, a fait savoir que le taux de grève avait dépassé dimanche au niveau des directions de commerces répartis à travers le territoire national les 85%. Le représentant des agents de contrôle a souligné que ce mouvement de contestation était «légal», d’autant que le verdict prononcé par le tribunal administratif à Bir Mourad Rais pour la suspension provisoire de la grève était «un jugement de première instance et que le syndicat a procédé à un appel auprès du Conseil d’Etat en demandant l’abrogation de la mise en œuvre de ce verdict, c’est pourquoi il n’a aucun effet sur la décision de grève».
M. B.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img