23.9 C
Alger
mardi 18 juin 2024

Deuxième Forum du livre: Une quinzaine d’inventeurs et de créateurs algériens distingués

Une quinzaine de chercheurs, inventeurs et créateurs algériens, qui, par leur savoir et leur créativité ont honoré l’Algérie sur la scène internationale, ont été distingués, jeudi soir à Alger, par la ministre de la Culture et des Arts, Soraya Mouloudji, lors d’une cérémonie qui a marqué le deuxième Forum du livre. Organisée sous l’intitulé «L’impact du génie algérien sur les connaissances humaines», la cérémonie de remise des distinctions du deuxième Forum du livre a mis en valeur une quinzaine de chercheurs, inventeurs et créateurs algériens, parmi lesquels Belkacem Hebba, Bachir Halimi, Yahia Chelboun, Kamel Senhadji, Ahmed Djebbar, Said Mekhilef et Waciny Laredj. La cérémonie de remise des distinctions du deuxième Forum du livre s’est déroulée en présence également du président de la Cour constitutionnelle, Omar Belhadj, du Conseiller auprès du président de la République, chargé de l’Education, de l’Enseignement supérieur, de la Formation professionnelle et de la Culture, Mohamed Seghir Saâdaoui, et des ministres, de la Communication, Mohamed Lagab, ainsi que de la Formation et de l’Enseignement professionnels, Yacine Merabi. Relevée davantage par la présence de plusieurs autres hauts responsables d’institutions et d’organismes officiels de l’Etat, la cérémonie a été ouverte par l’allocution de la ministre de la Culture et des Arts, qui a d’abord rappelé que la vision de départ de son département à l’égard du livre «s’est articulée autour de la spécificité algérienne, consacrant les aspects cognitifs et créatifs dans une perspective économique inspirée des fondements de l’Algérie nouvelle, dont les bases ont été initiées par le président de la république, Abdelmadjid Tebboune». La nécessité de promouvoir davantage le livre a conduit à la création de ce forum, «un rendez-vous important qui a exprimé sur le terrain, l’attachement des Algériens au savoir et à la connaissance», explique encore Soraya Mouloudji, avant de passer en revue les différentes étapes définissant la stratégie tracée par son département et mise en application dans toutes les wilayas du pays, afin de faire du livre «un véritable moteur» qui mène vers l’accomplissement de soi et le progrès de la société. S’appuyant sur des résultats obtenus après l’application de la nouvelle stratégie du livre sur l’ensemble du territoire, la ministre de la Culture et des Arts a indiqué qu’en 2023 pas moins de 19 bibliothèques ont ouvert leurs portes au public, 14 autres durant les cinq premiers mois de l’année 2024, une année qui attend d’ouvrir encore durant les mois à venir 18 autres établissements dédiés au livre et à la lecture.

F. H.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img