22.9 C
Alger
jeudi 13 juin 2024

Export à Mostaganem: GISB à la conquête des marchés africains

Le Groupe Industriel Sidi Bendehiba de Mesra, dans la wilaya de Mostaganem, est un fabricant de matériels électriques qui, depuis 2008, s’est fait une notable place dans le secteur de l’Energie et des énergies renouvelables.

Par Lotfi Abdelmadjid

Hier, le Groupe a entamé une opération d’exportation vers Dakar (Sénégal), dans le cadre d’un contrat de vente avec un opérateur économique sénégalais, estimé à 4 000 000 dollars, selon Djilani Kobibi Hadj Ali, directeur général du Groupe. Il a déclaré que trois containers d’un poids de 85 tonnes de câbles conducteurs électriques sont considérés déjà comme une première expédition faisant partie du contrat. Selon ses déclarations, pour une stratégie avérée de diversification des produits il faut l’accompagnement des universités, notamment l’UMAB de Mostaganem, grâce à des conventions de partenariat. Dans un avenir très proche, d’autres produits suivront, toujours pour le même client, notamment les cellules et les transformateurs électriques. Faut-il encore préciser que ce Groupe a adopté une stratégie lui permettant de conquérir les marchés africains. Il y a quelques mois, plusieurs délégations diplomatiques africaines ont visité le complexe, notamment celles de l’Ouganda, le Sénégal et l’Ethiopie. Ces visites ont permis d’établir des relations mutuellement bénéfiques entre opérateurs économiques. D’un autre côté, les représentants du GISB ont aussi fait des déplacements dans ces pays, afin d’externaliser non seulement le produit fabriqué à Mostaganem mais aussi un savoir-faire et une technologie confirmés. Un transfert qui sera certainement très bénéfique dans un esprit d’échange «gagnant-gagnant». Il est clair que depuis 2008, début de l’activité industrielle, GISB a nettement progressé de par sa stratégie de recherche et développement. En effet, cette société est aujourd’hui composée de neuf filiales, toutes dans le développement du secteur énergétique et les énergies renouvelables. Aissa Boulahya, wali de Mostaganem, accompagné d’une forte délégation, a assisté à cette opération d’exportation. Dans sa déclaration, il a mis en exergue la volonté des pouvoirs publics à accompagner les investisseurs dont les projets sont porteurs. Il a également évoqué le soutien du président la République surtout avec la parution de l’instruction numéro n° 03 qui, selon lui, va relancer inexorablement l’économie nationale. De notre côté, ajoutera-t-il, pas moins de quarante sept autorisations d’exploitation ont été octroyées aux investisseurs qui, en démarrant leurs activités, ouvrent le champ à 2 600 emplois directs. Serigne Dieye, l’ambassadeur de la République du Sénégal, a quant à lui évoqué les bonnes relations de coopération entre l’Algérie et son pays. En venant superviser cette opération à Mostaganem, il veut exprimer la volonté de son pays à coopérer davantage dans des projets extra- commerciaux. Il a estimé, par ailleurs, que l’Algérie a un potentiel technologique et de savoir-faire non négligeable qui peut être un instrument de développement pour le Sénégal. Son Excellence a toutefois réitérer sa ferme volonté de soutenir les opérateurs économiques algériens pour leurs projets au Sénégal, grande porte vers les autres pays de la Cedeao.
L. A.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img