20.9 C
Alger
lundi 17 juin 2024

Ghardaïa et El-Menea: Sensibilisation aux dangers de l’utilisation des appareils à gaz

Une action de sensibilisation du grand public aux dangers des installations intérieures de gaz et l’utilisation d’appareils non conformes a été lancée hier dans les différentes localités des wilayas d’El-Menea et Ghardaïa par la Société algérienne de distribution de l’électricité et du gaz (Sadeg).
Initiée avec la collaboration de la Protection civile, des secteurs de l’Education, du Commerce et des Affaires religieuses, la radio locale de Ghardaïa et la société civile, sous le thème «pour un hiver chaud sécurisé», cette action de sensibilisation du grand public, qui s’étale jusqu’au mois de mars prochain, a pour objectif d’expliciter les conditions d’installation et de raccordement au gaz à l’intérieur des habitations et utilisation des appareils normalisés pour éviter les accidents domestiques mortels liés aux fuites et à l’inhalation de gaz.
Pour les responsables de la Sadeg, «les installations de gaz ne peuvent être mises en service que si elles ne compromettent pas la sécurité des personnes et des biens, ces installations doivent être obligatoirement contrôlées et vérifiées sur leur niveau de sécurité par des spécialistes homologués par la Sadeg afin de préserver les utilisateurs de ces installations».
Plusieurs actions sont prévues, telle la distribution de livrets ludiques aux élèves et aux établissements scolaires dans lesquels sont pointés, photos aidant, toute les anomalies à l’origine d’un déclenchement d’un accident pouvant entraîner l’inhalation de gaz, l’incendie, l’explosion et des brûlures, a indiqué le chargé de communication de Sadeg-Ghardaïa, Yahia Abbas.
Cette action de sensibilisation ciblera, outre les collégiens et lycéens, en tant qu’intermédiaires sociaux dans la propagation de consignes nécessaires sur le bon usage du gaz naturel ou butane, les fidèles dans les mosquées et les citoyens par l’organisation de rencontres de vulgarisation de proximité, la distribution de dépliants portant sur des informations et les précautions à prendre contre le mauvais usage du gaz et des équipements électroménagers contrefaits, a-t-il précisé.
Selon la Protection civile, une quarantaine de personnes ont été victimes d’inhalation de gaz de monoxyde de carbone (gaz toxique issu d’une combustion) dans les deux wilayas durant l’année 2020 et une trentaine de victime dont une personne a succombé à cette intoxication par le gaz durant les dix mois de l’année en cours 2021.
Samy Y.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img