18.9 C
Alger
lundi 17 juin 2024

Guelma: La Casnos se déploie dans les zones d’ombre

Des travailleurs non-salariés habitant dans les zones d’ombre de la wilaya de Guelma ont bénéficié des services du bureau itinérant de l’antenne locale de la Caisse nationale de sécurité sociale des non-salariés (Casnos) depuis début 2021, a-t-on appris, dimanche, auprès de cette agence. Selon Ghania Naïli, directrice de l’antenne locale de la Casnos, ce bureau itinérant a assuré divers services comme la remise et l’activation des cartes Chifa, le remboursement, le paiement des cotisations et le traitement des dossiers de retraite au profit de 174 travailleurs à travers les zones d’ombre des 34 communes de la wilaya.
Ces derniers mois, plus de 530 non-salariés avaient bénéficié des prestations de ce bureau, a fait savoir la même responsable qui a relevé que, comparativement à 2020 durant laquelle 670 non-salariés ont bénéficié durant toute l’année des services de ce bureau, l’année 2021 a connu une amélioration notable s’agissant des prestations de ce bureau.
Selon Mme Naïli, depuis le début de l’application de l’ordonnance du 25 août 2021 relative aux mesures exceptionnelles d’exonération des pénalités et majorations de retard, le bureau itinérant a été intégré dans le plan de travail pour sensibiliser les concernés à ce sujet. La directrice de l’agence de wilaya a ajouté que les sorties de terrain de ce bureau, à raison de deux fois par semaine, sont menées en coordination avec les représentants des organismes et instances professionnels concernés par ces mesures et permis de mener un travail de sensibilisation de proximité au niveau des gares routières et des lieux publics.
L’action du bureau a constitué un appui au programme tracé par l’agence au travers de ses structures pour la sensibilisation aux mesures exceptionnelles d’exonération, a ajouté Mme Naïli qui a relevé que le nombre des bénéficiaires de ces mesures a atteint, à la troisième semaine du mois d’octobre courant, 1 050 personnes appartenant aux diverses catégories et secteurs d’activités.
Ces mesures d’exonération visent à atténuer les lourdes charges supportées par ces personnes durant la pandémie de Covid-19, a affirmé la même cadre, soulignant que l’opération de sensibilisation relative à ces mesures, en vigueur jusqu’au 31 janvier 2022, se poursuit pour toucher le plus grand nombre d’opérateurs concernés.
Ghani Y.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img