22.9 C
Alger
mardi 18 juin 2024

Immobilier: Le prix moyen de cession estimé à 86 000 DA/m2 au 2e trimestre

Le prix de cession moyen du mètre carré (m2) au niveau national durant le deuxième trimestre 2021 est estimé à 86 000 dinars, selon une étude réalisée par la Caisse nationale du logement (CNL). Le prix de cession moyen d’un logement collectif de 83 m2 est de 7,1 millions de dinars, durant la période avril-juin 2021, selon les nouvelles données de la «Mercuriale des prix immobiliers», publiée dans le dernier numéro de la revue «Bâtisseurs.dz».
D’après le même indice, le prix de cession moyen du mètre carré a affiché une légère baisse comparativement au quatrième trimestre 2020
(89 000 dinars/m2).
D’une manière générale, les prix moyens annoncés à la vente d’un logement collectif de 83 m2 se situent entre un minimum de 38 000 dinars/m2 et un maximum de 195 000 dinars/ m2, précise la CNL.
Concernant les maisons individuelles, le prix moyen national de cession s’élève à 21,5 millions de dinars (contre 19 millions de dinars au quatrième trimestre 2020). Les prix varient entre un minimum de 4,2 millions de dinars et un maximum de 35 millions dinars. S’agissant de la location, la moyenne nationale du prix de location d’un logement collectif de 82 m2, enregistrée durant le deuxième trimestre 2021, est de 25 000 dinars/mois (contre 26 000 dinars/mois au quatrième trimestre 2020). Les loyers se situent entre un minimum de 15 000 dinars/mois et un maximum de 53 000 dinars/mois.
Le prix moyen de location des maisons individuelles est de 37 800 dinars/mois (contre 36 000 dinars/mois au quatrième trimestre 2020), variant entre un prix minimum de
14 000 dinars/mois et un maximum de 65 000 dinars/mois.
Les wilayas affichant les prix de l’immobilier les plus élevés sont les régions du nord du pays, notamment côtières. «Cependant, ces prix suivent une tendance baissière de plus en plus qu’on se dirige vers le Sud», note encore la CNL.
Le prix moyen par mètre carré des logements collectifs dans les grandes wilayas, à l’instar de la capitale Alger, Oran et Annaba, représente environ deux fois le prix moyen annoncé au niveau national, selon l’indice.

Le prix de cession à Alger baisse à 194 000 dinars/m2
Ainsi, le prix de cession moyen du mètre carré (m2) au niveau de la wilaya d’Alger durant le deuxième trimestre 2021 est estimé à 194 000 dinars. Il était de l’ordre de
200 278 dinars au quatrième trimestre 2020, selon la même source.
Le prix de cession moyen d’un logement collectif au niveau de la capitale se situe autour de 16,17 millions dinars pour une surface moyenne de 84 m2, alors que pour les maisons individuelles, le prix moyen de cession est estimé à 46,27 millions de dinars.
Concernant la location des logements collectifs à Alger au cours du deuxième trimestre 2021, le prix moyen s’élève à
49 242 dinars soit 600 dinars par mètre carré (contre 626 dinars au quatrième trimestre 2020).
«Si ces niveaux de loyer dans ces zones atteignent deux fois le loyer moyen au niveau national, ils atteignent en revanche quatre fois le loyer moyen le moins cher enregistré durant le deuxième trimestre 2021 au niveau de la wilaya de Tissemsilt (15 000 dinars/mois)», souligne la même source.
S’agissant des autres régions du pays, le prix moyen de cession du mètre carré dans la wilaya d’Oran est estimé à
138 534 dinars et à 132 781 dinars dans la wilaya de Annaba. Dans la wilaya de Béjaïa, ce prix est estimé à 126 262 dinars/m2, alors qu’au niveau de la wilaya de Boumerdès il est évalué à
123 234 dinars/m2.
Par ailleurs, le loyer moyen est de 582 dinars/m2 pour Oran, 450 dinars/m2 pour Annaba, 417 dinars/m2 à Bejaïa, suivie de très près par la wilaya de Boumerdès avec 416 dinars/m2, détaille la CNL.
Hatem N.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img