23.9 C
Alger
mercredi 19 juin 2024

La Banque nationale de l’habitat entre en service: La BNH, un outil précieux pour financer les programmes de logements

Destinée à financer les programmes nationaux de l’habitat et entrant dans le cadre des grandes réformes entreprises par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, la Banque nationale de l’habitat est officiellement opérationnelle.

Par Meriem B.

Son entrée en activité a eu lieu hier, lors d’une cérémonie organisée au siège de la Banque à Bab-Ezzouar, à Alger, à laquelle ont pris part le secrétaire général du ministère de l’Habitat, le Gouverneur de la Banque d’Algérie ainsi que de nombreux responsables du secteur financier et bancaire. S’exprimant à cette occasion, Said Attia, secrétaire général du ministère de l’Habitat, a déclaré que le démarrage des activités de la Banque coïncide avec le lancement du programme public de construction de logements de type location-vente. «La BNH est appelée à jouer le rôle de chef de file d’un consortium de banques publiques à mettre en place pour le financement de ce programme», a-t-il expliqué. Ce démarrage, a poursuivi le responsable, «coïncide également avec l’introduction de l’épargne-logement, réglementée à travers l’article 97 de la loi de finances pour 2024, dont il reste à définir les modalités de collecte et d’utilisation». Selon lui, la tâche n’a pas été facile, car il s’agissait de faire face à plusieurs obstacles et il fallait relever plusieurs défis. «Pendant tous ces mois, la transition s’est opérée progressivement, passant d’un établissement public à caractère industriel et commercial sur lequel pèsent des sujétions de service public, vers une société par actions régie pas la législation bancaire et, de surcroît, chargée pas les pouvoirs publics de poursuivre la gestion des financement publics destinés au secteur de l’Habitat», a-t-il ajouté. Said Attia a mis l’accent, dans ce sillage, sur le rôle de cette institution financière qui développera toutes les activités classiques d’une banque commerciale, à l’exception, toutefois, du commerce extérieur qui ne sera abordé que dans une étape future du développement de la Banque. Ainsi, la BNH va centraliser l’épargne, largement réglementée, collectée par les banques et Algérie Poste, canalisant ces ressources vers le financement des programmes publics de logement. Dans son allocution, le directeur général de la Banque nationale de l’habitat (BNH), Ahmed Belayat, a déclaré que la Banque s’engage dans la démarche prévue par les pouvoirs publics pour le développement économique et social, en orientant ses efforts vers la modernité et l’innovation. Selon lui, la Banque a adopté trois valeurs qui sont «engagement, citoyenneté et proximité». Le premier responsable de l’établissement financier a également révélé que la Banque de l’habitat financera les projets AADL3, suite à l’accord signé avec l’Agence AADL et l’Entreprise nationale de la promotion immobilière (ENPI). Doté d’un capital social de 80 milliards de DA, entièrement libéré par l’Etat, la BNH a été créée grâce à des compétences 100 % algériennes. La nouvelle banque compte se déployer graduellement sur tout le territoire national, se fixant l’objectif d’atteindre un réseau d’une cinquantaine d’agences à moyen terme. A l’issue de la cérémonie, il a été procédé à la signature de conventions d’ouverture de comptes bancaires au sein de la BNH avec l’Agence nationale de l’amélioration et du développement du logement (AADL), l’Entreprise nationale de promotion immobilière (ENPI) et l’Office de promotion de la gestion immobilière (OPGI) d’Hussein Dey, de Bir Mourad Rais et de Dar el Beida.

M. B.

 

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img