19.7 C
Alger
mardi 25 juin 2024

Le Président Cyril Ramaphosa : L’Afrique du Sud appelée à développer son industrie minière

L’industrie minière en Afrique du Sud doit redoubler d’efforts pour offrir des possibilités d’emploi et d’affaires et créer de la valeur ajoutée pour le peuple sud-africain, a déclaré, mardi, le Président Cyril Ramaphosa.
S’exprimant lors d’un webinaire virtuel sur l’investissement dans le secteur minier africain, Ramaphosa estime que les sociétés minières devraient favoriser une approche inclusive de tous les aspects de l’exploitation minière, de la propriété et la participation à la gestion à l’approvisionnement.
«Il devrait y avoir une plus grande inclusion des femmes et des entreprises appartenant à des femmes dans tous ces domaines», a-t-il dit, notant que les sociétés minières devraient s’efforcer d’incorporer et de mettre en œuvre activement des normes environnementales, sociales et de gouvernance dans tous les aspects des décisions et des opérations commerciales.
«Les plans sociaux et de travail sont essentiels pour garantir que les communautés bénéficient des activités minières dans leurs régions, afin que personne ne soit laissé pour compte», préconise-t-il.
Le président a, à cet égard, souligné que l’Afrique du Sud souhaite promouvoir une plus grande exploration et valorisation des minéraux et des activités pétrolières en amont, en particulier en développant le marché national et régional du gaz.
L’Afrique du Sud est le premier pays minier d’Afrique en termes de chiffre d’affaires et du nombre de mines. L’histoire du pays est étroitement liée à celle de son industrie minière. Le pays s’est en effet développé grâce à l’abondance des ressources de son sous-sol. Le secteur minier y joue toujours un rôle prépondérant dans l’économie et représentait 8,1 % du PIB en 2019. Une soixantaine de sociétés comptabilisent 90 % de la production minière du pays.
S. K.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img