22.9 C
Alger
lundi 15 juillet 2024

Rencontres avec le partenaire social : Le dialogue tutelles-syndicats prend forme

En application des instructions du Président Tebboune, qui avait ordonné à ses ministres d’entamer le dialogue avec les partenaires sociaux afin de remédier aux problèmes des différents secteurs, le dialogue tutelles-syndicats prend forme.

Par Louisa Ait Ramdane

Les préoccupations socioprofessionnelles des travailleurs du secteur de la Santé ont été au cœur d’une rencontre tenue hier entre le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid, et le partenaire sociale, et ce, dans le cadre des instructions du chef de l’Etat, lors du dernier Conseil des ministres. Ainsi, le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid, s’est réuni hier avec des représentants syndicaux, dans le cadre du dialogue entre les deux parties, histoire de tracer avec eux des plans pour répondre aux aspirations et préoccupations des travailleurs de chaque domaine. «Nous œuvrons à trouver les solutions possibles pour améliorer les conditions de travail de cette catégorie, tout en maintenant une meilleure relation entre l’administration centrale et les personnels du secteur qui rencontrent différentes difficultés», a indiqué le ministre.
Benbouzid a rappelé que ce dialogue «s’inscrit dans le cadre des instructions du président de la République, qui nous a ordonné de renouer le dialogue avec les partenaires sociaux, en vue d’une révision de la situation socioprofessionnelle des travailleurs et la mise en place d’un concept prenant en compte l’efficacité pour encourager les compétences nationales et protéger la santé publique». Le ministre a rappelé, à l’occasion, la proposition faite par le secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Santé, chargé de la Réforme hospitalière, lors du dernier Conseil des ministres, concernant le processus opérationnel de la réalisation du projet de réforme hospitalière. Abderrahmane Benbouzid a souligné, à ce propos, que le projet a évoqué les dossiers de la numérisation, la décentralisation et l’allègement des procédures administratives au niveau du ministère.
Revenant aux revendications des syndicats de son secteur, Benbouzid a affirmé que le dialogue avec les partenaires sociaux du secteur se poursuit, ajoutant que certaines revendications pourraient être satisfaites «dans les plus brefs délais». Lors d’une visite d’inspection à nombre de projets de son secteur dans la capitale, il avait déclaré que les responsables de syndicats étaient reçus périodiquement en vue d’examiner les revendications dont certaines pourraient être satisfaites «dans les plus brefs délais».
Dans ce cadre, le ministre a mis en avant l’importance du projet de réforme hospitalière vu les besoins accrus des malades et des citoyens, ajoutant qu’«il est inévitable d’opérer un changement radical au secteur de la Santé».
Ce processus de rencontres est adopté également par d’autres secteurs connaissant des perturbations récurrentes provoquées par les actions de contestation des travailleurs, comme c’est le cas de l’Education nationale. Quatorze syndicats du secteur ont déposé lundi dernier un préavis de grève nationale de trois jours, pour dimanche, lundi et mardi prochains. Pour tenter de répondre aux revendications portées par les syndicats, le ministre du secteur, Mohamed Ouadjaout, s’est réuni hier avec plusieurs syndicats. A noter que le Conseil des lycées algériens (CLA) a pris la décision de ne pas prendre part à la rencontre. L. A. R.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img