23.9 C
Alger
mardi 18 juin 2024

Salon international de l’artisanat à Oran: La numérisation du secteur, thème d’une journée d’étude

La numérisation du secteur de l’Artisanat et les moyens de relever les défis dans ce domaine ont constitué le thème d’une journée d’étude organisée vendredi, dans le cadre de la 25e édition du Salon international de l’artisanat, qui s’est ouvert jeudi au Centre de conventions «Mohamed-Benahmed» à Oran.

Par Hamid Gh.

Le chef de cabinet du ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Terguini Abdelhamid, a indiqué à l’ouverture de cette rencontre que «la numérisation s’est imposée récemment comme un outil nécessaire pour améliorer les performances et gagner du temps de manière efficace». «La numérisation de tous les secteurs, dont celui de l’Artisanat et des métiers, contribuera inévitablement à la transparence de toutes les opérations administratives et aidera les citoyens à pourvoir à leurs besoins en un temps record», a-t-il dit. «A l’instar des autres secteurs, l’artisanat requiert l’utilisation d’outils technologiques qui contribuent à l’amélioration du climat des affaires», a affirmé M. Terguini, notant que la numérisation du secteur de l’Artisanat permet de donner une image claire du nombre d’artisans et des activités pratiquées, ainsi que la définition des différentes activités des artisans dans les différentes wilayas du pays.
Il a ajouté que l’utilisation de la numérisation et des nouvelles technologies dans ce domaine vise essentiellement à protéger les produits artisanaux et les marques algériennes contre la contrefaçon, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays, insistant sur la nécessité de réfléchir à de nouveaux outils pour protéger les produits artisanaux algériens contre le vol. Pour sa part, la directrice des systèmesd’information et des statistiques au ministère du Tourisme et de l’Artisanat, Feniniche Khadra, a abordé la transition numérique dans le secteur, en mettant l’accent sur les tendances de la numérisation telles que l’amélioration du service public au profit des citoyens, la numérisation de l’administration et des activités sectorielles, la sécurité de l’information, ainsi que la recherche de solutions numériques qui soutiennent les responsables dans la prise de décision. S’agissant du programme de numérisation lancé par le ministère de tutelle, elle a affirmé qu’il tend à rapprocher l’administration du citoyen, et à promouvoir la destination Algérie et l’industrie artisanale algérienne, outre la numérisation du travail et des services participatifs fournis aux ressources humaines sectorielles. Selon la même responsable, il tend également à créer une infrastructure et un réseau d’échange sécurisé, ainsi qu’à la numérisation du suivi des activités et des secteurs statistiques, outre la création de systèmes de veille et d’appui à la décision. Pour rappel, le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Mokhtar Didouche, a visité, au courant de la matinée, les stands du Salon international de l’Artisanat (2e journée) et échangé avec les artisans venus de toutes les wilayas du pays, sur les moyens de promouvoir le secteur de l’industrie artisanale et de contribuer à l’économie nationale. H. Gh.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img