23.9 C
Alger
mardi 18 juin 2024

Selon un classement de Forbes: Saida Neghza parmi les 50 femmes les plus influentes d’Afrique

Saida Neghza, présidente de la Confédération générale des entreprises algériennes (CGEA), a été classée parmi les 50 africaines les plus influentes par Forbes Afrique. «Créatrices de richesse, pourvoyeuses d’emplois et moteurs du dynamisme économique observé sur le continent, les entrepreneuses africaines sont les self-made-women ultimes», a écrit le site électronique de Forbes Afrique. «Des battantes présentes dans toutes les régions du continent, notamment au Maghreb. Forbes Afrique passe en revue les plus éminentes entrepreneuses venues d’Afrique du Nord, des femmes mises en lumière dans notre classement des 50 Africaines les plus influentes» ajoute-t-il. Dans la présentation qui lui a été consacrée, Saïda Neghza, est-il indiqué, est «à la tête de Soralcof, un groupe algérien actif dans la construction et le BTP». Elle est «présidente depuis 2016 de la Confédération générale des entreprises algériennes (CGEA) – doyenne des organisations patronales du plus grand pays d’Afrique et quatrième puissance économique continentale par le PIB». «Une position qui fait d’elle une figure du patronat et de l’entrepreneuriat algérien, la dirigeante ayant débuté son ascension dans les affaires durant les années 1990 avec une entreprise de torréfaction de café», indique la même source. Par la suite, dans le sillage du retour de la croissance économique et des programmes d’investissements publics massifs dans les infrastructures, elle décidera de se lancer dans la filière construction. Engagée, Saïda Neghza défend par ailleurs la place des femmes dans la société ainsi que le droit des enfants, souligne Forbes Afrique.

Massi S.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img