30.9 C
Alger
mercredi 19 juin 2024

S’étendant sur une distance de 290 kilomètres: Très attendu, le train Tissemsilt-Boughezoul-M’sila opérationnel

La ligne ferroviaire Tissemsilt-Boughezoul-M’sila, qui s’étend sur une distance
de 290 kilomètres, a été inaugurée officiellement hier, en présence de quatre ministres
du gouvernement.

Par Louisa A. R.

Cette ligne de chemin de fer qui desservira cinq wilayas : Tissemsilt, Tiaret, Djelfa, Médéa et M’sila, a été réalisée par des entreprises publiques nationales, dans le cadre de la rocade ferroviaire des Hauts-Plateaux, et relève du programme national de chemin de fer dont la réalisation est supervisée par l’Agence nationale d’études et de suivi de la réalisation des investissements ferroviaires (Anesrif).
Le ministre des Transports, Kamel Beldjoud, a appelé «les investisseurs à se rendre dans les wilayas de l’intérieur, les Hauts-Plateaux et le Sud, d’autant plus que ces zones ont les commodités de vie nécessaires, à savoir une ligne ferroviaire plus d’autres moyens de transport, des routes qui mènent aux aéroports».
La délégation ministérielle a entrepris le premier voyage via cette nouvelle ligne depuis la gare principale de la ville de Tissemsilt vers M’sila, en passant par la gare de la ville de Boughezoul (wilaya de Médéa).
Le tronçon reliant Boughezoul à Tissemsilt, distant de 139 km, comprend 21 ponts ferroviaires et 44 ponts sur le réseau routier pour éviter son intersection avec le réseau ferroviaire, outre la réalisation de nombreuses structures hydrauliques et d’ouvrages de soutènement et de protection. Le tronçon traverse quatre wilayas via cinq gares situées dans les villes de Chahbounia (Médéa), Hassi Fedoul et Sidi Ladjel (Djelfa), Bougara (Tiaret) et Tissemsilt (la gare principale). Le tronçon reliant M’sila à Boughezoul (151 km) comprend la réalisation de quatre gares à Boughezoul (Médéa), qui accueillent la gare principale, Bouti-Sayah, Ain El-Hadjel (M’sila) et la ville de M’sila, ainsi que la réalisation de deux centres de maintenance de locomotives à Boughezoul et Médéa, selon l’Anesrif. Au niveau de la ligne qui traverse les régions steppiques pastorales, 38 passages supérieurs ont été réalisés, en plus de passages inférieurs pour le transport du bétail, a-t-on indiqué de même source, précisant que les voyageurs se déplaceront de Boughezoul à M’sila en une période ne dépassant pas 1 heure et 15 minutes. La gare principale de Tissemsilt, réalisée selon une conception moderne, dispose de toutes les installations nécessaires pour le confort des voyageurs, y compris des espaces commerciaux et des installations de services, ainsi que des équipements pour les personnes aux besoins spécifiques, des escalators électriques,outre des parkings et espaces verts. Elle comprend également un atelier de maintenance des trains. Cette ligne, où la vitesse des trains peut atteindre 160 km/h, contribuera à rompre l’isolement de la wilaya de Tissemsilt, permettre une revitalisation commerciale et économique, créer un climat propice aux investissements dans la région et des emplois directs et indirects.

L. A. R

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img