23.9 C
Alger
mardi 18 juin 2024

Start-up: Les micro-crédits, nouvelles perspectives pour les porteurs de projets

Le ministre de l’Economie de la connaissance, des Start-up et des Micro-entreprises, Yacine El-Mahdi Oualid, a souligné, jeudi à Alger, que l’adoption de la micro-finance dans les nouveaux amendements et mesures législatives avait offert de nouvelles perspectives aux porteurs de projets et à l’Agence nationale de gestion du micro-crédit (Angem), tout en ouvrant la voie aux compagnies d’assurance pour se lancer dans des projets relatifs à l’assurance des micro-entreprises.

Par Farid M.

Présidant l’ouverture de la première édition du Salon des micro-activités, qui se tient du 23 au 25 mai, sous le thème «Le micro-crédit : un mécanisme de création de l’activité économique», le ministre a affirmé que l’intégration du micro-crédit dans la nouvelle loi sur la monnaie et le crédit témoignait de l’orientation du gouvernement vers la diversification des moyens de financement au profit des entrepreneurs, créant ainsi davantage d’opportunités de financement et de réussite.
Dans ce cadre, le ministre a expliqué que le rôle de l’Angem ne se limitait pas au financement, mais consistait aussi à accompagner et encourager les porteurs de projets, mettant en avant l’importance de ces salons qui renforcent le processus de communication avec les entrepreneurs et les porteurs de projets, permettent de mieux écouter leurs préoccupations et augmentent leur visibilité sur les marchés national et international. «Bien que les micro-crédits semblent à haut risque, ces derniers enregistrent un taux de remboursement important et parviennent à créer davantage d’emplois, majoritairement dans le domaine du développement local», a souligné M. Oualid. Pour sa part, la directrice générale de l’Angem, Mme Souad Bendjemil, a précisé que l’organisation de ce salon intervenait dans le cadre de l’encouragement et de l’appui aux petites initiatives dans la société, d’autant que l’Agence place la promotion des talents et de la créativité au cœur de ses priorités, au même titre que l’ouverture du champ aux porteurs de projets innovants et l’accompagnement de toutes les catégories de la société afin qu’elles concrétisent leurs idées et leurs ambitions sur le terrain. Le salon contribue également à la promotion et à la pérennisation des divers petits projets dans les différents domaines économiques, à l’instar de «l’artisanat», devenu aujourd’hui un acteur majeur dans la préservation du patrimoine matériel et de la personnalité et l’identité culturelle de la société algérienne, outre les projets relatifs au développement durable tels que l’environnement et le recyclage des déchets, ainsi que les projets agricoles, commerciaux et tertiaires, selon Mme Bendjemil. La même intervenante a réitéré l’attachement de l’Agence à la concrétisation des orientations du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, pour faire de 2024 une année économique, et poursuivre le processus d’édification d’une économie productive et diversifiée, basée sur l’exportation et appuyée par le secteur des PME, et ce, à travers l’orientation vers un nouveau modèle économique affranchi des mentalités et des pratiques d’autrefois, et axé sur les PME, compte tenu de leurs capacités d’innovation et de leur grand potentiel en matière d’emploi, outre l’appui fourni par l’Etat pour la création des entreprises et ses efforts déployés pour résorber les problèmes et les contraintes auxquelles font face les entrepreneurs dans la réalisation de leurs projets. Le salon, qui se tient du 23 au 25 mai courant, s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du programme annuel de l’Agence, axé principalement sur l’accompagnement et l’encouragement des bénéficiaires des prestations financières et non financières de l’Agence. Cette manifestation vise à mettre en avant les expériences des entrepreneurs bénéficiaires du dispositif du micro-crédit en matière de création d’activités économiques et de postes d’emploi, et à les aider dans la commercialisation et la promotion de leurs produits, ainsi qu’à faire connaître les prestations financières et non financières fournies par l’Agence. Ce salon a connu la participation de porteurs de projets dans les domaines de l’industrie, de l’artisanat, de l’agriculture, de la formation et du bâtiment. Lors de l’ouverture du salon, deux courts métrages ont été projetés, présentant les principales réalisations des entrepreneurs ayant bénéficié de crédits de l’Agence, ainsi que ses principales activités et prestations. En marge de ce salon, deux débats ont été organisés pour débattre de deux principaux sujets, à savoir le rôle de la technologie numérique et moderne dans le développement et la pérennisation des micro-activités, et sur la micro-activité en tant que catalyseur de l’économie locale. Des portes ouvertes seront organisées pour faire connaître les prestations fournies par l’Angem et pour honorer, au terme du salon, les entrepreneurs distingués, le meilleur exposant et le meilleur produit.
F. M.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img