23.9 C
Alger
mardi 18 juin 2024

Tentative d’homicide volontaire à Béjaïa: Un gang tombe dans les filets de la police

Un gang composé de 11 membres, dont trois femmes, est tombé dans les filets de la Brigade de recherche et d’intervention (BRI) de la police judiciaire de la sûreté de wilaya, au cours d’une descente policière effectuée la semaine dernière.

Par  H. Cherfa
Agés entre 20 et 35 ans, les membres de cette bande sont impliqués dans une affaire de tentative d’homicide volontaire avec arme à feu, mais ils seront vite interpelés par les agents de la BRI qui ont rapidement agi. Selon la cellule de communication de la sûreté de wilaya, «tout a commencé par une tentative d’homicide volontaire sur un repris de justice âgé de 39 ans à Baccaro, commune de Tichy». Et d’ajouter : «L’intervention des enquêteurs a permis de connaître, au départ, l’identité de deux criminels originaires de Takarietz et d’Ouzellaguene, parmi lesquels se trouve le principal accusé et la saisie de 12 barrettes de kif traité, soit 357 g, une quantité de cocaïne, un pistolet automatique, un fusil de chasse et des cartouches». Au cours de cette action, un autre individu a été interpelé tandis qu’il tentait de fuir tout en se débarrassant d’un pistolet automatique chargé et 84 g de cocaïne. Des investigations ont été menées dans le cadre de cette affaire et ont abouti à l’arrestation de 7 autres individus, dont trois femmes impliquées dans l’affaire, et la récupération de la pièce à conviction, en l’occurrence, le fusil avec lequel les criminels ont tenté d’éliminer la victime. «L’arme du crime a été retrouvée chez l’épouse du principal accusé qui l’a cachée dans une oliveraie familiale à Ouzellaguen, dans la vallée de la Soummam», indique la police. «Une arme qui était en possession de son époux avant d’être remise à l’un des individus impliqués dans l’affaire qui s’est précipité pour la remettre à cette dernière», explique la même source. Les accusés sont poursuivis pour «tentative d’homicide avec préméditation, possession et achat de drogue avec intention de la revendre dans le cadre d’une organisation criminelle transnationale organisée, port d’armes et de cartouches sans autorisation», indique la police. Les mis en cause ont été présentés devant les autorités judiciaires compétentes et seront placés en détention, les 3 femmes impliquées dans l’affaire ayant été placées sous contrôle judiciaire.
 H. C.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img