20.3 C
Alger
mardi 25 juin 2024

Trois personnes décédées en moins d’une semaine: Inquiétante hausse des accidents de train

Le nombre d’accidents de train devient inquiétant depuis la reprise de la circulation sur rails. Hier, une personne a perdu la vie à Ain-Defla après avoir été percutée par un train en partance d’Alger vers Oran. L’incident s’est produit au niveau de la commune d’El Ataf vers 10 heures du matin, selon un communiqué de la SNTF, cité par des médias. Mardi dernier, soit il y a seulement quatre jours, deux autres accidents distincts ont été enregistrés, coûtant la vie à deux personnes. A Chlef, c’est un quarantenaire qui a trouvé la mort après avoir été percuté par un train à hauteur d’un passage à niveau non surveillé de la commune de Boukadir. «L’accident est survenu aux environs de 13h10, au niveau du point kilométrique 229+300 de la région ‘’Ouled Tahar’’ de Boukadir, où un train de transport de voyageurs a percuté un véhicule touristique à hauteur d’un passage à niveau non surveillé», a indiqué la Protection civile. «L’accident a causé la mort, sur le coup, du conducteur du véhicule, âgé de 39 ans», précise la même source. Il s’agit du 4e accident du genre enregistré sur le réseau ferroviaire de la wilaya de Chlef en l’espace de 20 jours. Les trois premiers accidents ont causé la mort de deux personnes, tandis qu’une 3e a été atteinte de blessures profondes au niveau de la tête, ajoute un responsable de la Protection civile de cette wilaya. Le jour même à Tizi Ouzou, un homme est décédé après avoir été heurté par un train à hauteur de la commune de Tadmait. Agée de 42 ans, la victime a été heurtée sur les rails par un train de transport de voyageurs, vers 18h30, lorsqu’elle tentait de traverser les voies du chemin de fer. Grièvement blessée, la victime a été évacuée par les éléments de la Protection civile de l’unité de Draa Ben Khedda vers le CHU de Tizi-Ouzou où elle a rendu l’âme peu après son admission. L’imprudence de certains citoyens est à pointer du doigt, mais il est également à relever la nécessité d’une meilleure sensibilisation afin de préserver des vies humaines et éviter d’interminables désagréments qui pénalisent sérieusement les usagers des chemins de fer. Outre la suspension de la circulation pour cause d’accidents, d’autres incidents perturbent le bon fonctionnement du transport ferroviaire. Le 24 janvier dernier, la SNTF avait annoncé l’annulation des départs vers Béjaïa et Sétif, suite à un incident survenu sur la voie au niveau de la gare de Lakhdaria (Bouira). En raison de ce désagrément, la circulation n’a été rétablie que le lendemain.
Aomar Fekrache

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img