20.9 C
Alger
lundi 17 juin 2024

Un nouveau phénomène pour nos internationaux: Abeid rejoint le contingent des Algériens au Golfe

Un nouveau phénomène semble s’inscrire dans la durée pour ce qui est de nos internationaux qui s’engagent, l’un après l’autre, avec des clubs du Golfe, surtout émiratis, saoudiens et qataris.

Par Mahfoud M.

Alors que certains attendaient à ce qu’ils soient proches de la retraite pour rejoindre ces clubs et avoir donc une retraite dorée, ce n’est plus le cas aujourd’hui, puisqu’ils signent à un âge où ils devraient pouvoir encore jouer en Europe. Ainsi donc, un autre international vient de signer pour un club du Golfe, plus précisément en Emirats arabes unis. Il s’agit du milieu de terrain Medhi Abeid qui a quitté le FC Nantes pour rejoindre son nouveau club, Al-Nasr (Emirats arabes unis), selon une information communiquée par son coach Raymond Domenech et qui affirme regretter «l’aberration» du mercato d’hiver. Selon une source interne au club, le joueur de 28 ans, arrivé à Nantes en 2019 et sous contrat jusqu’en 2022, s’est envolé pour Dubaï, où un accord a été trouvé avec le club émirati Al Nasr pour un transfert d’environ 1,5 million d’euros. «Il est parti», a regretté le nouvel entraîneur nantais devant la presse. Déjà très utilisé auparavant, Abeid, champion d’Afrique avec les «Verts» en 2019, avait disputé l’intégralité des quatre matches de l’ère Domenech (trois nuls et une défaite). «Quand ça arrive comme ça, au dernier moment, c’est un peu gênant. ça oblige à se réorganiser, à trouver d’autres solutions», a-t-il déclaré, ajoutant qu’il attendait la fin du mercato lundi soir «avec impatience». «Je militais depuis des années en disant que ce mercato d’hiver était une aberration. Il n’a aucun sens, économiquement ou sportivement, à part créer des problèmes pour tout le monde et je ne pensais pas y être confronté aussi vite», a-t-il précisé. Selon lui, le mercato d’hiver devrait être limité «à un joueur joker, pas plus», sinon «c’est une plaie pour tout le monde et pas seulement les entraîneurs». Il faut savoir qu’Abeid n’est pas le seul à partir au Golfe, alors qu’il peut encore jouer sur le Vieux Continent, cela s’est passé aussi avec Brahimi qui a quitté le FC Porto pour évoluer au Qatar et Sofiane Hani qui a laissé tomber le Dynamo Moscou pour jouer lui aussi au Qatar. Ces joueurs sont plus attirés par l’aspect financier que le projet sportif, étant donné que le niveau dans ces championnats n’est pas fameux. Il est à se demander si le sélectionneur national, Beldmadi, devra continuer à faire confiance à ces joueurs ou non, sachant qu’ils ne pourront pas progresser dans ces championnats.

M. M.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img