20.3 C
Alger
mardi 25 juin 2024

Université De Mostaganem: Les start-up de quatre universités en compétition

Quatre universités nationales se sont affrontées  pour le meilleur projet des start-up dans le cadre du projet Erasmus Yebda, mercredi dernier à Mostaganem. L’université Abdelhamid Ibn Badis a accueilli l’événement, invitant ainsi les universités de Blida I, Constantine III  et Batna I à participer à cette compétition. Une épreuve  dont les objectifs sont d’abord l’esprit d’échange et de partenariat entre plusieurs établissements universitaires, mais aussi pour encourager les étudiants porteurs de projets. C’est ainsi que les universités  de Constantine II, Batna II et Blida I affrontent leurs start-up dans un concours pour se départager les premiers prix du meilleur projet. C’est à l’hôtel Ezzouhour des Sablettes que la cérémonie d’ouverture a eu lieu en présence de Aïssa Boulahya, wali de la wilaya, accompagné des autorités civiles et militaires. Dans leurs allocutions, les  quatre recteurs conviés à cet  événement s’accordent sur l’importance consentie par la politique de soutien à l’économie nationale à travers la concrétisation de cesdits projets. Les épreuves porteront sur le meilleur projet en économie verte, en  numérisation et sur les  énergies renouvelables.  Cette compétition va très certainement mettre en valeur le travail des incubateurs et de celui de l’accompagnement par des structures établies par les universités algériennes au profit des étudiants porteurs de projets. Faut-il rappeler qu’à l’université de Mostaganem Il, il est constaté, ces  derniers temps, l’émergence des start-up grâce à une stratégie bien assurée. Cette démarche qui consiste à encourager les jeunes diplômés à fréquenter les incubateurs afin de contribuer pleinement au secteur de la création de business et d’emploi est considérée comme une porte ouverte vers un avenir méritoire. Il faut aussi rappeler qu’afin d’encourager ce type d’entreprises à émerger, les pouvoirs publics algériens  ont  réservé aux  start-up  un cadre fiscal très motivant, notamment au démarrage en accordant aux jeunes entrepreneurs, désirant investir dans les entreprises innovantes, une exonération totale de la TVA et d’IBS. Pour revenir au concours, il faut souligner que 13 projets ont rivalisé pour les premières places en intervenant dans les domaines de l’environnement, du développement durable et énergies renouvelables et les TIC (technologies de l’information et la communication). Avant le début de la compétition des vidéos ont été présentées sur Yebda Promoting entreprenarial Mindestin the digital Era. Cette compétition s’est déroulée sous le contrôle d’un jury dans des conditions optimales.

Lotfi Abdelmadjid

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img